Dernières heures

Au terme d’un exercice rigoureux, le Conseil municipal de Thetford Mines adopte un budget équilibré de près de 42 millions $

15 décembre 2015 | par Tommy Gauthier
Au terme d’un exercice rigoureux, le Conseil municipal de  Thetford Mines adopte un budget équilibré  de près de 42 millions $
Actualités régionales
0

C’est à la suite d’un travail de planification minutieux que les membres du Conseil municipal ont adopté, lors de la séance publique du 14 décembre 2015, un budget équilibré de 41 974 999 $. Malgré certaines contraintes, l’objectif de limiter la hausse moyenne du compte de taxes sous la valeur de l’indice des prix à la consommation a été atteint. C’est en tentant de diminuer au maximum les dépenses de fonctionnement tout en préservant la qualité des services offerts à la population que le processus budgétaire a été mené à terme.

Concrètement, ce nouveau budget se traduira, pour les secteurs desservis par les services d’eau et d’égout, par une augmentation du compte de taxes variant de 0,50 % à 0,71 %. Pour la résidence moyenne en secteur non desservi, la hausse sera limitée à 1,13 %. Les résidants desservis du secteur de Black Lake verront quant à eux la valeur de leur compte de taxes augmenter en moyenne de 2,76 %, à la suite d’importants travaux de mise aux normes des infrastructures d’eau potable.

Les revenus budgétés seront donc de l’ordre de 41 974 999 $, ce qui représente une augmentation de 1,53 % par rapport au dernier budget. Rappelons que celui-ci avait été déposé dans un contexte où la Ville devait subir d’importantes coupures au niveau des montants reçus en vertu du pacte fiscal transitoire conclu avec le gouvernement du Québec. Au cours de l’automne 2015, un nouveau pacte fiscal a été adopté pour les années 2016–2019. Les mesures transitoires adoptées en 2015 ont été maintenues, entraînant ainsi une perte de revenus d’environ 490 000 $ par rapport à 2014. On se rappelle également qu’en 2014, des modifications au traitement comptable des remboursements de la TVQ avaient occasionné un manque à gagner de plus de 800 000 $ au budget, et que ces nouvelles mesures étaient récurrentes.

Quant aux dépenses de fonctionnement, elles atteindront un montant total de 32 230 092 $, soit une diminution de 0,05 %. Le coût du service de la dette s’élèvera pour sa part à 8 223 232 $. Ce montant inclut un remboursement en capital de 6 416 341 $. Le paiement comptant d’immobilisations, le remboursement du fonds de roulement et les autres affectations seront de l’ordre de 1 521 675 $.

« Un budget est un effort collectif, et c’est avec l’aide de toute l’équipe de direction que nous avons procédé à une analyse complète des dépenses des différents services. C’est ainsi que nous en sommes arrivés à un budget raisonnable et équilibré qui respecte la capacité de payer des contribuables et qui nous permet également de maintenir la qualité de notre offre de services », précise madame Hélène Martin, présidente de la Commission des finances et de l’administration municipale.

En septembre 2015, un nouveau rôle d’évaluation a été déposé pour les années 2016, 2017 et 2018. Ce nouveau rôle, qui présente une augmentation de 5,53 % de la valeur moyenne des résidences et qui établit celle-ci à 133 500 $, a permis une révision à la baisse du taux de taxation résidentiel. Pour 2016, celui-ci a par conséquent été fixé à 1,2010 / 100 $ d’évaluation, comparativement à 1,2517 / 100 $ d’évaluation en 2015.

Pour les secteurs commercial et industriel, le taux est demeuré le même. La tarification applicable à l’enlèvement des ordures n’a subi aucun changement, soit 165 $ par unité de logement. Il est à noter qu’au cours de l’année 2016, la Ville finalisera son étude pour l’implantation possible Suivant une analyse effectuée par le Service des ressources financières, la taxe reliée au service d’égout a pour sa part été révisée à la hausse pour atteindre 90 $ par unité de logement, ce qui correspond à une Pour le service d’eau potable, les secteurs desservis par l’usine de filtration auront à payer le même montant qu’en 2015, soit 155 $ par unité de logement. Quant au taux de taxes applicable au remboursement des infrastructures, on note une légère diminution de 0,0206 / 100 $ d’évaluation pour un taux fixé à 0,1347 / 100 $ d’évaluation. Pour le secteur desservi de Black Lake, les travaux réalisés entraîneront une dépense annuelle supplémentaire de 50 000 $. La tarification sera par conséquent majorée de 27 $.

« C’est avec fierté que nous livrons aujourd’hui ces résultats. Nous sommes particulièrement heureux d’avoir atteint notre objectif qui était de limiter l’augmentation moyenne du compte de taxes sous l’indice des prix à la consommation et de maintenir une offre de services concurrentielle et efficiente. Le présent exercice budgétaire nous aura également permis de maintenir une position favorable au plan de la charge fiscale moyenne par rapport aux autres villes comparables. Je tiens à remercier tous les membres du Conseil et les membres de l’administration pour leur précieuse contribution », souligne le maire de Thetford Mines, On aperçoit, de gauche à droite, monsieur Sylvain Tremblay, directeur du Service des ressources financières, madame Hélène Martin, conseillère municipale et présidente de la Commission des finances et de l’administration municipale, monsieur Marc-Alexandre Brousseau, maire, ainsi que monsieur Olivier Grondin, directeur général lors d’un point de presse portant sur le budget 2016 de la Ville de Thetford Mines.

Source : Annie Gilbert, Affaires publiques et relations communautaires, Sûreté municipale de Thetford Mines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *