Dernières heures

Le soutien communautaire en Chaudière-Appalaches : un modèle unique qui porte ses fruits

8 avril 2016 | par Tommy Gauthier
Le soutien communautaire en Chaudière-Appalaches :  un modèle unique qui porte ses fruits
Actualités régionales
0

Au terme d’une expérience qui aura duré 8 ans, les partenaires de l’Entente spécifique sur le soutien communautaire en logement social et communautaire dans la région de la Chaudière-Appalaches ont présenté aujourd’hui les innovations et les bons coups réalisés depuis 2008 devant une soixantaine de personnes rassemblées à la Cache à Maxime à Scott.

D’entrée de jeu, la coordonnatrice, Mme Céline Bernier, a dévoilé le document Pratiques innovantes en soutien communautaire dans la Chaudière-Appalaches, qui dresse un portrait des apprentissages et bons coups à retenir au terme des deux Ententes spécifiques (2008-2016). « Ce fut une façon de faire unique au Québec, tant dans la mise en commun des ressources par les partenaires que dans la manière d’intervenir dans les milieux de l’habitation sociale et communautaire. Les différents acteurs concernés, incluant les locataires, ont pu bénéficier de conditions gagnantes et d’outils concrets pour travailler ensemble », a souligné Mme Bernier.

Dans la conférence qui a suivi, M. William A. Ninacs, sommité dans les domaines de l’empowerment et du développement économique communautaire, a notamment présenté les conditions gagnantes pour développer le pouvoir d’agir des individus et des collectivités et ainsi leur permettre d’être non seulement acteurs, mais surtout auteurs de leur développement.

En clôture de la journée, M. Hervé Blais, président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TRÉMCA), a réitéré la volonté des élus à poursuivre leur travail en partenariat, malgré la fermeture de la Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches. « Les MRC se rassemblent maintenant à travers un nouvel espace de concertation, la TRÉMCA. Cela démontre notre volonté de continuer à travailler ensemble, à titre de région », a assuré M. Blais.

Poursuivre le travail après l’Entente

 

La fin de l’Entente représente un défi de taille pour les partenaires locaux qui souhaitent consolider le travail réalisé dans les dernières années. Ces partenaires devront trouver de nouveaux leviers pour continuer à travailler ensemble et à mettre des ressources en commun.

À propos de l’Entente

 

Issue d’une première expérience réalisée entre 2008 et 2012, l’Entente spécifique sur le soutien communautaire en logement social et communautaire 2013-2016 avait notamment pour but d’appuyer la mise en œuvre de projets collectifs favorisant la participation sociale et citoyenne des locataires dans leur communauté.

Rediffusion | Source : Stéphanie Émond, chargée de projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *