Dernières heures

L’HEURE DE VÉRITÉ EST ARRIVÉE POUR L’ISOTHERMIC

13 mai 2014 | par Tommy Gauthier
L’HEURE DE VÉRITÉ EST ARRIVÉE POUR L’ISOTHERMIC
Sport
0

L’heure de vérité a sonné pour l’Isothermic de Thetford Mines et les Marquis de Jonquière puisque seulement deux victoires séparent une ou l’autre de ces équipes de la conquête de la Coupe Canam.

En effet, la ligue nord-américaine couronnera, en fin de semaine, les champions des séries éliminatoires 2014. Avec une série finale à égalité 2 à 2, il faudra patienter jusqu’à vendredi ou dimanche pour voir une des deux équipes défiler sur la patinoire en exhibant le précieux trophée. Mais d’ici là, l’Isothermic et les Marquis devront en débattre à nouveau dans ce qui s’avère désormais une série 2 de 3.

Fait étonnant, aucune équipe n’est parvenu jusqu’à maintenant à remporter la victoire à domicile. Le phénomène est d’autant plus surprenant que l’Isothermic et les Marquis ont excellé cette saison sur leur propre patinoire.

Les deux adversaires en viendront donc aux prises jeudi, à Jonquière, dans le cinquième match de cette série qui se transportera dès le lendemain au Centre Mario-Gosselin. Si une septième et décisive partie est nécessaire, elle sera disputée dimanche au Palais des sports de Jonquière.

L’équilibre entre les deux équipes se reflète non seulement par deux victoires de chaque côté, mais également au chapitre des buts marqués. Au cours des quatre premiers affrontements de la série, l’Isothermic a compté 12 buts tandis que les Marquis en ont inscrit 13, dont un dans un filet désert. Là où subsiste une différence, c’est au niveau du jeu de puissance qui a procuré sept buts en 20 occasions aux Marquis alors que l’Isothermic a été limité à trois réussites en 24 tentatives.

Un week-end sans lendemain

C’est donc un week-end sans lendemain qui attend les deux équipes. La discipline et l’opportunisme pourraient s’avérer des éléments-clés dans les prochaines rencontres. Les Marquis tenteront donc de défendre leur titre de champions de l’an dernier, tandis que l’Isothermic souhaite reconquérir le titre remporté en 2012. Deux victoires seulement séparent une des deux formations de son rêve!

 

Rediffusion | Source : Mario Royer, responsable des communications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *