Dernières heures

L’organisme RÉSEAUX D’ENTRAIDE DES APPALACHES reçoit une subvention de 10 000$

23 février 2016 | par Tommy Gauthier
L’organisme RÉSEAUX D’ENTRAIDE DES APPALACHES reçoit une subvention de 10 000$
Non classé
0

Le député de Lotbinière-Frontenac, Monsieur Laurent Lessard, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Monsieur Martin Coiteux, est fier d’annoncer une aide financière de 10 000$ à l’organisme Résaux d’entraide des Appalaches afin de soutenir le travail de proximité.

« La somme permettra de poursuivre le mandat de la travailleuse de rue, Myriam Massicotte-Picard. Elle continuera d’exercer une présence auprès des jeunes, en allant à leur rencontre dans les milieux qu’ils fréquentent. Notre organisme se fait un devoir d’intervenir auprès des jeunes pour en faire des citoyens engagés. », a expliqué la directrice du Réseaux d’entraide des Appalaches, Maggy Roy.

Pour le député et ministre Laurent Lessard, cette aide financière répond à une mission que le gouvernement du Québec s’est donné depuis plusieurs années : « Le gouvernement du Québec est fier de soutenir cet organismes dans ses activités. Réseaux d’entraide des Appalaches a démontré par le passé l’importance et la différence qu’un travailleur de rue peut apporter dans la vie d’un jeune. Grâce au personnel en place, des jeunes avec un parcours parfois sinueux et éprouvant des difficultés réussissent à trouver leur voie et faire leur bout de chemin. » a mentionné Laurent Lessard.

Chaque année, des organismes communautaires oeuvrant en prévention de la criminalité se partagent une somme de 1,25 million de dollars. Ces fonds proviennent de la revente des biens, obtenus illégalement, qui ont été saisis à la suite d’opérations policières.

Le ministre Coiteux tient à rappeler l’importance d’agir en amont de la problématique de la criminalité, notamment auprès des jeunes. « Par cet appui financier, le gouvernement du Québec réitère sa volonté de soutenir les intervenants qui agissent concrètement afin d’offrir aux jeunes les outils nécessaires pour se développer au meilleur de leurs capacités, loin de la délinquance et des influences négatives.», a souligné le ministre.

Rediffusion | Source : Jean-Philip Gagné, attaché politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *