Dernières heures

MIRACULUM AU CINÉMA DU LAC

12 mai 2014 | par Tommy Gauthier
MIRACULUM AU CINÉMA DU LAC
Socio-culturel
0

Pour son dernier film de la saison 2013-2014, le Cinéma du lac présente Miraculum, du réalisateur québécois Podz, les mercredi 14 mai à 19h00, samedi 17 mai à 20h00 et dimanche 18 mai à 13h30.

Le Cinéma du lac suspend ses activités jusqu’à l’automne prochain. Nous vous souhaitons, à tous et à toutes, un excellent été. Profitez-en bien! Vous savez à quel point il passe toujours trop vite…

 

MIRACULUM 

 


Le réalisateur Podz (19-2, MINUIT LE SOIR, LES 7 JOURS DU TALION, 10 1/2 et L’AFFAIRE DUMONT) signe ce film choral. La distribution éblouissante regroupe

Marilyn Castonguay, Xavier Dolan, Gabriel Sabourin, Julien Poulin, Anne Dorval, Louise Turcot, Robin Aubert, Gilbert Sicotte et Jean-Nicolas Verreault.

La vie est implacable, on s’entend là-dessus. À certains moments de nos vies, avouons-le, nous attendons tous qu’un miracle se produise…Les histoires se mêlent. Les destins s’entrechoquent. Une réalité qui dépasse les personnages. Malgré tout, luttant contre leurs démons intérieurs, ils avancent vers leur destin. Qui sera favorable à certains et à d’autres pas…

D’abord un jeune couple, témoins de Jéhovah convaincus, formé d’une infirmière qui se prend d’affection pour l’unique survivant d’un accident d’avion et d’un jeune électricien, malade et niant l’évidence. Voyant leur état se détériorer, elle sera tentée de douter de l’existence d’un dieu qui veille sur nous.

Un couple illégitime dans la soixantaine. Lui, barman éternel et elle, préposée au vestiaire, se découvrent des besoins de vivre enfin leur passion amoureuse. Croyant enfin leur union possible, de nouveau et plus que jamais amoureux, ils prennent leur décision, enfin heureux.

Un autre couple. Sans histoire et sans enfant, plutôt BCBG. Ayant à négocier avec leurs désillusions face à leur existence, se noyant dans l’alcool et le jeu, ils seront les témoins insouciants de cette loterie des miracles.

Et enfin, un homme revenant de son exil. Son acharnement à vouloir racheter un geste irréparable en passant illégalement de la drogue, dans une course absurde vers une certaine rédemption, nous ramènera au départ de cet avion en partance pour Cuba.

Un film choral où les destins, les croyances et la foi se croisent et s’entrechoquent forçant chacun à prendre des décisions qui changeront inexorablement le cours de sa vie.

«Le scénario de Gabriel Sabourin, le premier qu’il signe en solo, se révèle assez habile. MIRACULUM se distingue par la qualité de la réalisation et le talent de ses interprètes. À ce chapitre, on retient en outre de beaux rôles secondaires, écrits de telle manière qu’ils arrivent à exister malgré la brièveté de leur passage. La direction photo (signée Claudine Sauvé) et la direction artistique (Emmanuel Fréchette) sont aussi de tout premier ordre». (Marc-André Lussier, La Presse).

Rediffusion | Source : Johanne Laurendeau,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *