Dernières heures

MONSIEUR GEORGES-ÉMILE COULOMBE (1931-2016)

3 mai 2016 | par Tommy Gauthier
MONSIEUR GEORGES-ÉMILE COULOMBE  (1931-2016)
Avis de décès
0

À la résidence René Lavoie de Disraeli, le 29 avril 2016, est décédé Monsieur Georges-Émile Coulombe à l’aube de ses 85 ans, fils de Feu Xavier Coulombe et de Feu Joséphine Prince et époux de Madame Lise Goupil, demeurant à Disraeli. La famille recevra les condoléances des parents et amis (es) à;
La Maison Funéraire Audet Ltée.
496, Avenue Jacques -Cartier
Disraeli (Québec) G0N 1E0
Téléphone : 418-449-2500
Télécopieur : 418-449-1773
Pierre Dupuis, Président
Symon Audet, Directeur
www.maisonfuneraireaudet.com

Heures de visites : JEUDI SOIR, de 19 h à 22 h et vendredi, jour de la cérémonie, à compter de 9 h. Il y aura une cérémonie d’adieu, vendredi, le 6 mai 2016 à 11 h au salon funéraire.

Monsieur Georges-Émile Coulombe laisse dans le deuil son épouse, Madame Lise Goupil et ses 6 enfants : Carol Coulombe (Lise Goulet), Céline Coulombe, Monique Coulombe (Alain Chouinard), Lucie Coulombe, Nicole Coulombe (Carl Ste-Marie) et Réjean Coulombe (Mélanie Verreault); ses 5 petits-enfants : Stéphanie Mirault, Michaël Mirault, Vincent Roy, William Coulombe et Rosalie Coulombe. Il était le frère de René Coulombe (Bernadette Cloutier), de Cécile Coulombe (Feu Aurèle Champoux), de Lorenzo Coulombe (Lina Couture), d’Annette Coulombe (Feu Michel Couture), de Feu Évariste Coulombe, de Feu Alice Coulombe (Feu Jean-Paul Baulne), de Feu Roméo Coulombe et de Feu Jean-Guy Coulombe (Feu Thérèse Toupin). Il laisse également dans le deuil ses beaux-frères et belles-sœurs de la famille Goupil ainsi que ses neveux, nièces, cousins, cousines et autres parents et amis (es).
En guise de sympathie un don à La Société Alzheimer Chaudière Appalaches (440, Boulevard Vachon Sud Casier Postal 1, Ste-Marie, (Québec) G6E 3B4) serait grandement apprécié de la famille.
www.alzheimerchap.qc.ca
La famille remercie sincèrement tout le personnel de la résidence René Lavoie de Disraeli pour l’attention et les bons soins prodigués à Monsieur Georges-Émile Coulombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *