décembre 7, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

« C’est énorme, une finale » – Le titre du championnat de rugby des All Blacks Eye

Publié le: Modifié:

Wellington (AFP) – Le demi de mêlée des All Blacks, Aaron Smith, a déclaré lundi qu’il était « très spécial » d’accueillir l’Australie à Eden Park samedi avec la chance de décrocher le titre du Rugby Championship.

La Nouvelle-Zélande affronte les Wallabies à Auckland après avoir déjà remporté la Bledisloe Cup pour la 20e saison consécutive après une dernière victoire 39-37 contre l’Australie à Melbourne jeudi dernier.

Le championnat de rugby sera décidé par le dernier tour de matches de ce week-end avec la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud à égalité avec 14 points en haut du tableau.

La Nouvelle-Zélande a perdu pour la dernière fois contre l’Australie à Eden Park en 1986, mais les All Blacks savent qu’en cas de dérapage, les Springboks attendront d’en profiter pleinement lorsqu’ils affronteront l’Argentine à Durban plus tard samedi.

« C’est très excitant », a déclaré Smith aux journalistes à Auckland.

« C’est énorme, c’est une finale et faire partie d’un match comme celui-ci est très spécial. »

Les All Blacks avaient besoin d’un essai à mort de Jordie Barrett pour refuser à l’Australie une victoire de riposte jeudi dernier et Smith dit que la Nouvelle-Zélande sait qu’elle doit produire une meilleure performance.

« Les Wallabies feront toujours face physiquement, ils choisiront une équipe qui essaiera de nous battre », a-t-il prévenu.

« Nous devons nous concentrer sur ce que nous voulons nettoyer en équipe.

« C’est notre dernier match à domicile, tout se résume à ce week-end et nous nous sommes donné une chance (au titre). »

READ  Un suspect de meurtre est surpris en train de fuir la Grande-Bretagne vers la France dans un canot de 7 pieds

Les All Blacks doivent enfin se débarrasser de la forme erratique qui les a tourmentés plus tôt cette saison en s’inclinant contre l’Irlande et l’Argentine pour la première fois en Nouvelle-Zélande.

Une victoire samedi serait une troisième victoire consécutive.

« Il y a quelques garçons qui sont très irritables en ce moment, ce qui est génial, c’est là où vous voulez être un lundi – ne vous sentez pas du tout à l’aise et un peu en retrait au camp », a déclaré le meneur de jeu néo-zélandais Beauden Barrett.

« Nous n’avons pas fait une performance de 80 minutes (contre l’Australie) et c’est le défi de cette semaine. »