août 11, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Découvrez la géologie du Tour de France

Cette histoire est adaptée d’un communiqué de l’Université d’Utrecht.

Le site Geo-Tour de France est maintenant en ligne pour servir les rédacteurs sportifs, les commentateurs cyclistes et les fans de courses cyclistes. Le site géotdf.org décrira le décor naturel de chaque étape du Tour de France : les différents paysages et ce que l’on peut trouver en profondeur, tant pour les courses masculines que féminines. Saviez-vous que des dinosaures ont été découverts le long du parcours ?

CRÉDIT PHOTO: Avec l’aimable autorisation de Peter Lippert

U professeur associé Peter Lippert au Col de la Croix dans l’étape 9 du Tour de France.

« Ça m’a tout de suite frappé : la retransmission en direct d’une course cycliste est aussi l’occasion idéale pour une excursion géologique », explique Douwe van Hinsbergen, initiateur du Géo-Tour de France, professeur à l’université d’Utrecht et inconditionnel du cyclisme. « Beaucoup de cyclistes – et les gens qui les regardent – s’intéressent aux paysages qu’ils traversent pendant leur course. Et beaucoup de géoscientifiques aiment faire du vélo eux-mêmes. Alors peut-être pouvons-nous aider les commentateurs cyclistes avec notre connaissance des paysages et de leurs trésors sous-jacents ! » Pour y parvenir, Van Hinsbergen a contacté des collègues des Pays-Bas et de l’étranger pour écrire une série de blogs sur la géologie des différentes étapes. Et ce fut le début du Géo-Tour de France.

Peter Lippert, professeur agrégé de géologie et de géophysique à l’Université de l’Utah, est le seul contributeur nord-américain au Géo-Tour de France. Il a rejoint le projet alors qu’il visitait des sites pour un prochain cours sur le terrain en Suisse, mais est un fan de cyclisme depuis son adolescence. « Quand je suis devenu plus géologue dans ma jeunesse, je disais ‘Regardez ces plis rocheux en arrière-plan !’ quand ils sont dans les Pyrénées ou dans les Alpes ou ‘Whoa, c’est un volcan ! Que se passe t-il ici? ‘ »

Continents antiques

Le Tour de France de cette année, qui débute le 1er juillet, traversera les vestiges de trois continents antiques, le long des traces de l’impact météoritique qui a marqué la fin de l’ère des dinosaures, à travers le paysage crayeux des « Falaises Blanches de Calais, « sur des volcans éteints, sur des morceaux d’Arabie saoudite à Paris et bien d’autres phénomènes géographiques et géologiques fascinants en cours de route. Pour la course masculine, géotdf.org expliquera un phénomène géologique le long de la route et le processus sous-jacent. La course féminine roulera chaque jour sur une géologie de plus en plus ancienne, et les blogs emmèneront le lecteur vers ces mondes et leurs habitants.

Lippert a écrit à propos de l’étape 9, une étape de montagne en Suisse prévue pour le 10 juillet. L’étape contient une histoire presque complète de la géologie alpine, dit-il, mais «c’est une façon vraiment déroutante d’emballer cette histoire. Les choses sont en désordre. Les roches sont assez compliquées, mais les composants clés, la partie collision continentale du système, en sont à ce stade. Et les montagnes qu’ils traversent sont vraiment magnifiques. »

Les étapes non montagneuses peuvent également présenter une géologie fascinante. Les étapes ultérieures à travers le Massif central français, par exemple, présentent un terrain façonné par des volcans relativement récents.

« Le paysage est un livre de contes et d’histoire incroyable, et il vous suffit d’apprendre la langue », déclare Lippert. « Cette équipe a aidé à décoder cela et à le partager avec le public d’une manière vraiment accessible. »

Le site Web examine les mondes antiques qui se trouvent sous les paysages le long de la route. Ce sont la somme d’une histoire qui remonte à des millions ou des milliards d’années : les domaines de la géologie, de la géochimie et de la géophysique. Mais le site web aborde également les paysages modernes le long du parcours : comment ils ont été créés, les rivières et glaciers qui les traversent, les caractéristiques du sol et les catastrophes naturelles comme les glissements de terrain qui frappent à tout moment. C’est le domaine spécialisé de la géographie physique, généralement sur des échelles de temps inférieures à des centaines de milliers d’années.

Envoyer des images

« Le public peut également partager des photos et poser des questions via le hashtag Twitter #GeoTdF », ajoute Van Hinsbergen. « Et pendant le Tour, nous fournirons des commentaires quotidiens via notre compte Twitter géotdf. » Le commentaire ne se limitera pas au Tour de France lui-même ; le compte Twitter expliquera la géologie des courses cyclistes à travers le monde, tout au long de la saison.

Sept pays, sept langues

Des chercheurs de sept pays participent au Géo-Tour de France. Outre celles de l’Université d’Utrecht, le site présentera les contributions des universités de Birmingham (Royaume-Uni), Montpellier et Rennes (France), Münster (Allemagne), Grenade (Espagne), Utah (États-Unis), la VU Amsterdam, Naturalis Biodiversity Center (Leiden) et le Service géologique de France et du Danemark et du Groenland.

Geotdf.org est disponible en néerlandais, anglais, français, allemand, espagnol, italien et danois. Le compte Twitter est géotdf.

READ  Deschamps en deuil manquera le match de la France contre le Danemark en Ligue des Nations