mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Dernière phase de groupes de qualification pour la Coupe du monde féminine : l’Espagne, la France et la Suède en finale | Coupe du monde féminine

La phase de groupes de qualification européenne pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 est en cours, jusqu’au 6 septembre 2022.

Les 51 prétendants au record sont répartis en six groupes de six équipes et trois sur cinq. Ils se disputent neuf places directes en finale ainsi que la chance de jouer pour deux autres places européennes, et une autre dans les barrages interconfédérations, qui, comme les finales, se dérouleront en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Qualifications européennes jusqu’à présent

France (vainqueur du Groupe I)
Espagne (vainqueur du groupe B)
Suède (vainqueur du groupe A)


Comment ça fonctionne

  • Les vainqueurs des neuf groupes de qualification accéderont directement aux finales en Australie et en Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août 2023.
  • Les deuxièmes de groupe participeront aux barrages de l’UEFA en octobre 2022.
  • Dans les barrages, les trois meilleurs deuxièmes seront directement classés au tour 2. Les six deuxièmes restants disputent trois barrages aller simple au tour 1.
  • Les trois vainqueurs du tour 1 et les trois équipes directement classées au tour 2 s’affronteront ensuite dans des barrages à une manche déterminés par un tirage au sort.
  • Les deux vainqueurs des barrages les mieux classés (sur la base des résultats de la phase de groupes de qualification et des barrages du deuxième tour) se qualifieront pour la finale.
  • Le vainqueur restant des barrages participera aux barrages interconfédérations du 17 au 23 février 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Tous les matchs

Groupes de qualification


La Suède a fait match nul avec l’Irlande pour réserver une place en finaleSPORTSFILE

Groupe A : Suède (qualifiée), Finlande, République d’Irlande, Slovaquie, Géorgie

  • Kosovare Asllani a égalisé à 11 minutes de la fin pour donner à la Suède un match nul 1-1 contre la République d’Irlande et le point dont elle avait besoin pour maintenir son record de qualification pour chaque phase finale de la Coupe du monde. Dans la course à la deuxième place, la Finlande a battu la Géorgie 6-0 pour prendre deux points d’avance sur l’Irlande, qui a un match en moins. La Slovaquie est trois points plus loin.

Groupe B : Espagne (qualifiée), Ecosse, Hongrie, Ukraine, Iles Féroé

  • Jenni Hermoso a marqué deux fois pour donner à l’Espagne une victoire 2-0 en Écosse qui réserve sa place en finale avec deux matchs à jouer après six victoires parfaites. L’Ecosse conserve un point d’avance sur la Hongrie. L’Ukraine, deuxième à six points avec deux matches de retard, affrontera désormais l’Ecosse et la Hongrie les 24 et 28 juin respectivement.

Groupe C : Islande, Pays-Bas, République tchèque, Biélorussie, Chypre

  • L’Islande s’est imposée 1-0 en République tchèque et devance d’un point les Pays-Bas, invaincus, qui ont accueilli les leaders le 6 septembre lors du match décisif. La République tchèque compte neuf points de retard sur la deuxième place avec un match de moins contre la Biélorussie le 28 juin. La Néerlandaise Vivianne Miedema est l’une derrière le record de carrière de Julie Fleeting de 32 buts en qualification pour la Coupe du monde.
L'Angleterre célèbre le match d'ouverture de Lauren Hamp en Irlande du Nord


L’Angleterre célèbre le match d’ouverture de Lauren Hamp en Irlande du NordLa FA via Getty Images

Groupe D : Angleterre, Autriche, Irlande du Nord, Luxembourg, Macédoine du Nord, Lettonie

  • La progression sereine de l’Angleterre s’est poursuivie alors qu’elle s’imposait 5-0 en Irlande du Nord pour une huitième victoire parfaite. Ils mènent l’Autriche, vainqueur 8-0 contre la Lettonie, avec cinq points d’avance sur leur match en Autriche le 3 septembre. Les deux premières sont désormais certaines d’avoir au moins des barrages avec leurs adversaires mutuels du Groupe A de l’EURO féminin de l’UEFA 2022, l’Irlande du Nord, incapables de rattraper l’une ou l’autre, bien qu’elles aient établi un nouveau record de fréquentation de 15 348 à Belfast contre l’Angleterre.

Groupe E : Danemark, Russie*, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Malte, Azerbaïdjan

*La Russie suspendue jusqu’à nouvel ordre

  • Le Danemark compte huit victoires parfaites après ses victoires 2-0 en avril contre Malte et l’Azerbaïdjan. La Bosnie-Herzégovine s’est imposée 2-0 au Monténégro pour devancer ses hôtes.
Ada Hegerberg a réussi un triplé lors de son retour en Norvège contre le Kosovo


Ada Hegerberg a réussi un triplé lors de son retour en Norvège contre le KosovoNTB / AFP via Getty Images

Groupe F : Norvège, Belgique, Pologne, Albanie, Kosovo, Arménie

  • Un triplé d’Ada Hegerberg lors de son retour en Norvège a assuré une victoire 5-1 contre le Kosovo et une défaite 2-1 contre la Pologne a décroché le top deux et a gardé les leaders invaincus trois points devant la Belgique, qui a battu le Kosovo 6-1 avec quatre buts de Tessa Wullaert, qui est désormais la meilleure buteuse de tous les groupes sur 15. C’est un de moins que le meilleur set de qualification pour la Coupe du monde féminine d’Europe réalisé par Adriana Martín pour 2011 et Miedema pour 2015, et deux derrière le record du set de qualification féminin de l’UEFA. par Célia Šašić pour l’EURO féminin 2013. La Belgique accueillera la Norvège le 2 septembre et devra peut-être égaler le score de 4-0 de sa défaite d’octobre à Oslo pour tout bris d’égalité face à face. La Pologne est à cinq points de la deuxième place avec deux matchs à jouer.

Groupe G : Italie, Suisse, Roumanie, Croatie, Lituanie, Moldavie

  • Un but tardif de Cristiana Girelli a permis à l’Italie de s’imposer 1-0 en Suisse et de prendre la tête des Azzurre, avec deux points d’avance sur ses adversaires. Cela a marqué un revirement par rapport à novembre, lorsque l’Italie a perdu 2-1 à domicile contre la Suisse, dont la course parfaite s’est terminée lors de son premier match d’avril alors qu’elle était tenue 1-1 par la Roumanie. Une victoire 1-0 en Croatie a maintenu la Roumanie en lice, à six points de la Suisse avec un match en moins.
La Serbie a surpris l'Allemagne 3-2


La Serbie a surpris l’Allemagne 3-2Getty Images

Groupe H : Allemagne, Serbie, Portugal, Turquie, Israël, Bulgarie

  • L’Allemagne, auparavant parfaite, a subi sa première défaite en qualification à l’extérieur depuis le 17 juin 1998 après avoir été battue 3-2 en Serbie grâce à deux buts de Jovana Damnjanović du Bayern mardi, privant les doubles champions de la possibilité d’atteindre la finale avec deux matchs. aller. La Serbie est à moins de trois points de l’Allemagne, qui a un avantage face à face sur la différence de buts par rapport à l’équipe classée deuxième si elle finit à égalité. Le Portugal, troisième, a battu la Bulgarie 3-0 pour rester à deux points de la Serbie, qu’il visitera le 2 septembre.

Groupe I : France (qualifiée), Pays de Galles, Slovénie, Grèce, Kazakhstan, Estonie

  • La France a remporté une victoire 2-1 au Pays de Galles, puis Delphine Cascarino a remporté la victoire 1-0 contre la Slovénie qui a assuré la qualification des Bleues. Le Pays de Galles s’est imposé 3-0 au Kazakhstan pour reprendre la deuxième place, deux points devant la Slovénie. La Grèce compte un point de retard après sa défaite 3-0 contre l’Estonie. Le Pays de Galles affrontera la Grèce et la Slovénie en septembre.

Faits d’équipe

  • L’Allemagne vise à suivre ses victoires en 2003 et 2007.
  • La Norvège est le seul autre champion du monde européen, ayant triomphé en 1995.
  • Les Pays-Bas ont terminé deuxièmes en 2019.
  • La Suède a remporté sa deuxième médaille d’argent olympique consécutive en août; ils ont remporté le bronze de la Coupe du monde en 2019 après avoir été finalistes de l’Allemagne en 2003.
  • Chypre fait ses débuts en Coupe du monde féminine.
  • Le Luxembourg participe pour la première fois à une phase de groupes de qualification complète.
  • Participeront à l’EURO féminin de l’UEFA 2022 du 6 au 31 juillet : Autriche, Belgique, Danemark, Angleterre (hôte), Finlande, France, Allemagne, Islande, Italie, Pays-Bas (titulaires), Irlande du Nord, Norvège, Russie*, Espagne, Suède, Suisse. * La Russie a été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Rendez-vous

Phase de groupes de qualification
16–21 septembre 2021
21–26 octobre 2021
25–30 novembre 2021
23 février 2022
7–12 avril 2022
23–28 juin 2022
1–6 septembre 2022

Barrages de l’UEFA
3–11 octobre 2022

Finales : Attribution continentale / équipes qualifiées

Hôtes : 2 (Australie, Nouvelle-Zélande)
AFC : 5 (Chine, Japon, Philippines*, Corée du Sud, Vietnam*)
CAF : 4
CONCACAF : 4
CONMEBOL : 3
UEFA : 11 (France, Espagne, Suède)
Barrages interconfédérations : 3

* Début

Barrages interconfédérations

Un tournoi à dix équipes se tiendra en Australie et en Nouvelle-Zélande du 17 au 23 février 2023 pour désigner les trois derniers finalistes.

Allocation continentale / prétendants
AFC : 2 (Taipei chinois, Thaïlande)
CAF : 2
CONCACAF : 2
CONMEBOL : 2
OFC : 1
UEFA : 1

Les équipes seront réparties en trois groupes : deux sur trois et un sur quatre, le classement étant décidé par le classement FIFA. Les trois groupes se joueront dans des compétitions à élimination directe séparées, le vainqueur de chaque qualification pour la finale. Dans les deux groupes de trois équipes, la tête de série ira directement en finale (après avoir disputé un match amical contre l’Australie ou la Nouvelle-Zélande) et rencontrera le vainqueur d’une demi-finale entre les deux autres nations.

READ  Les Britanniques qui possédaient des maisons dans l'UE ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas s'y rendre via la France | Corona virus