décembre 6, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

EDF pourrait perdre 5 milliards d’euros sur la taxe exceptionnelle -Les Echos

PARIS, 24 novembre (Reuters) – Une taxe française sur les bénéfices exceptionnels des sociétés énergétiques pendant la crise énergétique actuelle en Europe coûterait probablement cher au géant nucléaire endetté EDF (EDF.PA) environ 5 milliards d’euros (5,20 milliards de dollars) l’année prochaine, a rapporté jeudi le journal Les Echos.

Le prélèvement, qui fait partie du projet de loi budgétaire 2023 actuellement en délibération au Parlement, ferait d’EDF de loin le plus gros contributeur au régime, ont déclaré Les Echos.

EDF, l’exploitant des centrales nucléaires françaises et de nombreux sites renouvelables, a refusé de commenter.

Le gouvernement français entend déclencher la redevance à 100 euros par mégawattheure (MWh) pour la production d’énergie nucléaire et renouvelable.

Cette décision, visant à plafonner les bénéfices des prix élevés de l’électricité pour financer l’aide aux ménages et aux entreprises aux prises avec l’inflation, s’inscrit dans le cadre d’une politique plus large de l’Union européenne convenue cette année.

Mais alors que le consensus européen sur la limite des prix était fixé à 180 euros/MWh, Paris envisage de réduire de près de moitié la barre qui détermine quels prix de marché sont injustifiés.

Cette décision pèsera davantage sur les finances d’EDF qui, après plusieurs avertissements sur résultats cette année liés à des problèmes sur ses réacteurs nucléaires, est en passe d’être entièrement nationalisée.

L’autorité française des marchés AMF a autorisé mercredi l’offre publique d’achat de l’État sur EDF, environ deux semaines plus tard que prévu initialement dans un accord qui coûtera au gouvernement environ 10 milliards d’euros (10,4 milliards de dollars).

EDF le nov. Le 3 dernier a abaissé son objectif de production nucléaire pour 2022 en blâmant l’impact des grèves des travailleurs sur son calendrier de maintenance des réacteurs et les arrêts prolongés pour maintenance de quatre réacteurs touchés par la corrosion.

READ  Le premier parc éolien offshore à l'échelle commerciale de France démarre pleinement ses activités

(1 $ = 0,9613 euro)

Reportage de Tassilo Hummel; Montage par Josie Kao

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.