mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Kuss passe troisième à Faun-Ardèche en France – The Durango Herald

Simmons décroche une 16e place à la Drôme Classic

Sepp Kuss de Durango participe à la Faun-Ardèche Classic samedi en France. Le pilote Team-Jumbo est monté sur le podium avec une troisième place. (Avec l’aimable autorisation de l’équipe Jumbo-Visma)

La saison de cyclisme sur route a commencé ce week-end dans le sud de la France pour les Durangoans Sepp Kuss et Quinn Simmons.

Kuss et Simmons ont tous deux participé samedi à la Faun-Ardèche Classic. Kuss est monté sur le podium avec une troisième place et Simmons a terminé 64e.

Presque immédiatement après le départ de Guilherand-Granges, trois coureurs s’échappent du peloton. En raison du rythme élevé de l’équipe Jumbo-Visma, l’écart n’a jamais été grand. Sur le Mur de Carnas, à environ 30 kilomètres de l’arrivée, une bataille entre les grands noms s’en est suivie.

Primoz Roglic a attaqué deux fois, puis c’était au tour de Kuss. Avec l’Américain Brandon McNulty, Mauri Vansevenant et Clément Champoussin, Kuss a pris les devants.

McNulty s’est ensuite enfui et a progressivement construit son avance. Bien que Kuss ait tenté tout ou rien de combler l’écart dans la montée finale, McNulty a tenu bon pour remporter la course de 168,6 km en 4 heures, 26 minutes et 36 secondes. Kuss a perdu contre Vansevenant au sprint pour la deuxième place, terminant 45 secondes après McNulty.

« Je me sentais parfait aujourd’hui et j’avais hâte de courir à nouveau », a déclaré Kuss dans le rapport de course de l’équipe Jumbo-Visma. « J’ai essayé de suivre McNulty à quelques reprises, mais il était tout simplement puissant aujourd’hui. De plus, entre l’avant-dernière et la dernière montée, j’ai dû faire un gros effort pour combler l’écart avec les poursuivants et cela m’a coûté trop d’énergie. Pourtant, je suis content de ce que j’ai montré sur ce parcours difficile. »

READ  Un vote clé sur le projet de loi sur les infrastructures de Biden aux États-Unis est attendu samedi

Samedi, Kuss et Simmons ont tous les deux disputé la Drôme Classic.

Après un départ rapide, six coureurs ont tenté leur chance dans les environs vallonnés et ont obtenu une avance maximale de cinq minutes. Le peloton a accéléré le rythme vers les ascensions plus longues de la seconde moitié de la course. Après une attaque de Jonas Vingaard du Team Jumbo-Visma, sept coureurs se sont séparés du peloton. Dans ce grand groupe, il y avait peu de coopération et les attaques de Roglic, Sam Oomen et Kuss ont été contrées. Sur la Cité Roberts, Vingaard et Ayuso se sont débarrassés de tous les autres échappés et ont roulé jusqu’à l’arrivée à auto-sur-Rhin. Vingaard s’est montré plus fort dans la dernière montée et est arrivé en solitaire après 191 kilomètres en 4:37.05.

Simmons a été le premier cycliste de Trek-Segafredo à terminer, passant 16e, 42 secondes après Vingaard. Kuss a terminé 34e, 1:14 derrière.

Ils étaient les deux meilleurs Américains de la course.

Les deux cyclistes courront ce week-end dans les Strade Bianche, une course d’une journée samedi en Italie. Kuss doit également courir lundi à Tirreno-Adriatico en Italie.