juillet 1, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

La France a nommé un nouvel envoyé spécial en Syrie

La France a nommé jeudi un nouvel envoyé spécial pour la Syrie.

La nomination du nouvel ambassadeur ne signifiait pas des relations entre la France et la Syrie, qui étaient pratiquement inexistantes. [Getty]

La France Désigné L’ancienne ambassadrice de France à Malte Brigitte Gurmeet a été nommée mercredi sa nouvelle envoyée spéciale en Syrie.

La France n’a pas eu d’ambassadeur à Damas depuis la fermeture de son ambassade en 2012, mais a depuis maintenu des ambassadeurs présidentiels spéciaux pour superviser les dossiers syriens.

Lorsque François Cenamate a été nommé son ancien ambassadeur en 2018, un porte-parole du gouvernement français Mentionné Cette décision ne signifie pas que la France « rouvrira son ambassade ».

La France a contribué à isoler diplomatiquement le régime d’Assad au niveau international. En 2018, la France, avec les États-Unis et le Royaume-Uni, a lancé des frappes militaires en Syrie en réponse aux attaques à l’arme chimique contre des civils dans la banlieue de Damas à Douma.

Suite aux grèves, la France Sanctions imposées Sur les individus impliqués dans la campagne d’armes chimiques en Syrie. Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) S’est terminé Les armes chimiques ont été utilisées au moins 17 fois en Syrie pendant sa guerre civile, à chaque fois par le régime contre son propre peuple.

En avril, en France aussi Mettre en avant un mouvement L’adhésion de la Syrie à l’OIAC devrait être suspendue pour son utilisation d’armes chimiques.

Avant le déclenchement de la Révolution syrienne et la guerre civile qui s’ensuivit, la France et la Syrie entretenaient des relations diplomatiques et économiques étroites. Le président syrien Bachar al-Assad a reçu la plus prestigieuse récompense de la Légion d’honneur de France en 2001. Il a rendu le prix en 2018 après l’offensive militaire française.

READ  La nouvelle vague gouvernementale réimpose les hôpitaux en France