février 3, 2023

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

La France qualifie la variante du véhicule blindé de patrouille Serval pour son armée

STUTTGART, Allemagne – Le bureau français des achats militaires a qualifié la variante de patrouille de son nouveau véhicule blindé léger multirôle VBMR-L Serval et s’attend à recevoir environ un cinquième de ses livraisons Serval prévues d’ici la fin de l’année, a déclaré un responsable de la défense. Jeudi.

Les nouveaux modèles du VBMR-L, le troisième nouveau véhicule développé dans le cadre du programme Scorpion du ministère de la Défense pour moderniser les véhicules de combat et la technologie de l’armée, ont été qualifiés par la Direction générale de l’armement (DGA) le 2 novembre. Le 10 janvier, le vice-amiral Christophe Lucas, directeur général adjoint des relations internationales et de la stratégie du ministère, a déclaré lors d’un point de presse. Les huit sous-variantes de patrouille blindée comprennent : l’infanterie ; ingénierie; mortier 81 ; mortier 120 ; poste de commandement; missile à moyenne portée; sol-air à très courte portée ; et l’approvisionnement, a-t-il ajouté.

La qualification du Serval par la DGA atteste de « l’adéquation du véhicule au cahier des charges… et aux besoins exprimés par l’Armée, au regard des multiples missions qui devront être réalisées avec ce véhicule », précise Lucas. La 11e brigade de parachutistes de l’armée sera parmi les premières troupes à recevoir les manèges, aux côtés de la 27e brigade d’infanterie de montagne, a-t-il noté.

Les sociétés françaises Nexter et Texelis construisent les Servals dans le cadre d’une opération conjointe temporaire pour remplacer les véhicules blindés de transport de troupes VAB de l’armée des années 1970 au cours de cette décennie. La fabrication et l’intégration ultérieure des équipements de mobilité de Texelis se déroulent dans les installations de Nexter à Roanne, dans la vallée de la Loire française.

READ  La France et la Grèce couvrent leurs défis avec un nouvel accord de sécurité

Les quatre premiers véhicules ont été livrés à l’armée en mai, et les entreprises ont expédié 30 Servals au total depuis lors. Le ministère de la Défense prévoit de faire construire 70 véhicules et d’achever 60 livraisons avant la fin de 2022. Selon Lucas, 364 véhicules sont déjà en commande et le ministère a annoncé son intention d’en commander plus de 900 au total d’ici 2030.

Le véhicule blindé 4×4 pèse entre 15 et 17 tonnes (environ 33 000 à 37 480 livres) selon sa charge. Il comprendra tous les équipements communs de la famille de véhicules Scorpion, y compris les capteurs et le système d’information de combat Scorpion (SICS), un nouveau système de communication et de gestion du champ de bataille permettant de partager des informations tactiques avec d’autres véhicules Scorpion. Il sera capable de transporter jusqu’à huit soldats ainsi que deux membres d’équipage.

Le VBMR-L est l’un des quatre véhicules de nouvelle génération développés dans le cadre du programme français Scorpion, aux côtés du plus grand véhicule blindé de transport de troupes Griffon et de sa variante de porte-mortier MEPAC, ainsi que du véhicule de reconnaissance et de combat Jaguar. La France prévoit d’acquérir 1 872 Griffon – dont 54 MEPAC – 978 Serval et 300 Jaguar d’ici 2030. Les véhicules Griffon et Serval remplaceront les transporteurs VAB français vieillissants conçus par Renault, tandis que la Jaguar remplacera trois véhicules actuels : l’AMX construit par Giat. 10RC, le véhicule Panhard ERC et les véhicules blindés de transport de troupes VAB HOT.