mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

La France retire 15 œuvres d’art de l’exposition au musée du Kremlin – ARTnews.com

La France a retiré 15 œuvres d’une exposition aux musées du Kremlin de Moscou qui doit ouvrir ses portes ce mois-ci, à l’instar du Royaume-Uni, de l’Espagne et de l’Autriche, qui avaient précédemment rappelé leurs prêts. Dans le sillage de la détérioration des relations entre la Russie et la communauté culturelle internationale, le musée du Kremlin a annoncé qu’il reporterait l’exposition « Le duel : du procès par le combat à un crime noble » et a offert aux prêteurs la possibilité de renoncer à leur implication.

La France avait contribué le plus d’œuvres d’art à l’exposition, avec 15 provenant de certaines des institutions les plus prestigieuses du pays, dont le Louvre, Versailles et la Bibliothèque nationale de France. Elle a annoncé sa décision au lendemain de la réunion informelle des ministres européens responsables de la culture et des médias.

Articles Liés

S’exprimant sur la participation de la France aux événements culturels russes, la ministre française de la culture Roselyne Bachelot a déclaré : « Notre présence aurait pu être exploitée comme le signe d’une divergence entre les pays européens », selon le journal. Le Monde.

Elle a ajouté qu’il n’était « pas question de se désolidariser », mais les correspondances avec le Musée du Kremlin sont restées « cordiales » et « sans aucune forme d’hostilité manifeste ».

L’exposition explore la culture du duel aux XVIe et XVIIe siècles et devait se dérouler du 3 mars au 16 juin. Les pourparlers entre Moscou et les institutions européennes se sont ouverts début 2020, avec l’accord de prêt finalisé en février 2021. Le Louvre a envoyé 6 pièces, dont un tableau de l’atelier de Jean Clouet, ainsi qu’une paire de pistolets aux armes de France. Deux tableaux de Philippe de Champaigne, représentant respectivement un ecclésiastique français du XVIe siècle, le cardinal Richelieu et le cardinal Mazarin, sont venus de Versailles. Ces œuvres sont susceptibles de se diriger vers l’ambassade de France à Moscou, car il a été difficile de faire voyager les œuvres d’art vers et depuis la Russie.

READ  30 Best Parure De Lit 140X190 pour vous

Alors que le siège de l’Ukraine entre dans sa troisième semaine, les artistes et les institutions culturelles du monde entier se demandent toujours s’il faut soutenir les soi-disant «sanctions culturelles» de la Russie. Plusieurs artistes ont réagi en exigeant la fermeture d’expositions en cours en Russie, ou que leur travail soit retiré de projets collectifs. Pendant ce temps, les institutions ayant des liens étroits avec la Russie prennent également des mesures sans précédent, les succursales du musée de l’Ermitage à Amsterdam et à Londres rompant leurs liens avec le navire amiral St. Institution de Saint-Pétersbourg, qui compte parmi les plus grands espaces artistiques du pays.