décembre 7, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

L’ambition du hockey français se concentre sur l’héritage olympique de Paris après le prix de la FIH

La Fédération française de hockey a reçu le Trophée Pablo Negre de la FIH pour l’accent mis dans sa gouvernance sur le fait de rendre le hockey plus inclusif, plus durable et plus accessible.

Depuis l’élection en 2020 de la nouvelle présidente Isabelle Jouin et son équipe, ils ont intensifié avec passion ces thématiques au cours des deux dernières années malgré un contexte financier et social COVID complexe, a indiqué la Fédération européenne de hockey.

A travers le développement de différentes formes de hockey, la FFH s’efforce de rendre le hockey plus accessible et de démocratiser le sport en France.

La FFH sensibilise également sa communauté et ses clubs à devenir plus durable et éco-responsable. Les deux tournois European Qualifier organisés en août à Calais et Dunkerque ont reçu cette année, pour la première fois en France, le « label éco-responsable » par le CNOSF (Comité National Olympique). Ils l’appuient dans leur choix de partenaires privés, ne travaillant qu’avec des partenaires ayant mis en place une politique RSE en accord avec la leur.

Leur projet de développement vise à rendre le hockey plus accessible et visible. La création de clubs satellites en est un exemple. La FFH a mis en place diverses formations afin d’avoir suffisamment d’éducateurs pour animer les petits terrains de hockey et les nouveaux clubs ainsi qu’à travers des stages de leadership.

Ils s’efforcent d’avoir un terrain de hockey « événementiel » dans chaque région de France pour démontrer le sport lors d’événements, de tournées (d’été) et de festivals et ainsi augmenter la participation et la visibilité.

READ  De Paris à Doha : Deux fans montrent leur amour pour la France avec une longue balade à vélo

Les Jeux Olympiques de Paris offrent une formidable opportunité pour le hockey d’être à l’honneur. Pour la FFH, l’ambition est portée sur l’héritage des Jeux.

« Nous devons être prêts pour Paris 2024, non seulement après la confirmation de la participation de nos deux équipes nationales, mais aussi pour que notre communauté porte les valeurs de notre sport.

« La FFH est plus que jamais attachée à sa promesse électorale : Réussir, Moderniser, Performer. »

Pendant ce temps, Margaret Hunnaball a reçu un prix du président de la FIH pour son rôle non seulement en tant que l’un des meilleurs managers d’arbitres au monde, mais pour de nombreuses initiatives visant à développer l’arbitrage et la protection.

Tornike Tevdoradze, illustré ci-dessus, a reçu le prix HRH Sutan Azlan Shah pour toutes ses activités visant à introduire et développer le hockey en Géorgie.

Gino Schilders a reçu le prix Etienne Glichitch en reconnaissance de sa contribution à la croissance et au développement du hockey, en particulier pour la Fédération tchèque de hockey, au cours des 25 dernières années.

La Fédération tchèque de hockey, sous la direction de Gino, a été soutenue par l’Agence nationale tchèque du sport et l’équipe nationale féminine tchèque obtiendra un financement pour leur route vers les Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028. C’est la première fois dans l’histoire que le L’Agence nationale tchèque du sport soutient le hockey en République tchèque.