mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Le Français Clément Noël remporte l’or en slalom masculin aux JO de Pékin

BEIJING – Le skieur français Clément Noël a réalisé une deuxième manche époustouflante pour remporter le slalom aux Jeux olympiques de Pékin par une large marge mercredi.

Noel est passé de la sixième place après le match aller pour battre le leader de la première manche Johannes Strolz, d’Autriche, par 0,61 seconde après avoir affiché la deuxième manche la plus rapide.

Le champion du monde Sebastian Foss-Solevaag, de Norvège, a conservé sa position et a décroché la médaille de bronze, terminant à 0,70 derrière.

Strolz a également remporté la médaille d’or au combiné la semaine dernière.

Noel a terminé quatrième du slalom aux Jeux de Pyeongchang en 2018. Ses neuf victoires en Coupe du monde sont survenues en slalom, y compris la course d’ouverture cette saison sur la neige de chez lui à Val d’Isère.

Après la victoire à Val d’Isère, cependant, Noel a gâché une victoire presque certaine lorsqu’il a raté la dernière porte d’un slalom à Madonna Di Campiglio, en Italie, puis a de nouveau échoué à terminer le slalom suivant à Adelboden également.

« Je savais que j’étais en forme », a déclaré Noel. « Mes courses en janvier n’étaient pas bonnes mais l’entraînement ici était vraiment bon – j’étais rapide. »

Manœuvrant rapidement son cadre de 6 pieds 3 pouces autour des portes bleues et rouges, Noel a accéléré sur le terrain d’arrivée raide où la plupart des autres skieurs étaient plus prudents.

La section médiane du parcours Ice River a présenté un défi avec une série de bosses, mais Noel – qui portait un casque doré brillant – a utilisé ses longues jambes comme amortisseurs pour rester lisse.

READ  Qu'est-ce qui est considéré comme entièrement vacciné ? Règles actuelles du Royaume-Uni, de la France et de l'Espagne

Lorsqu’il a franchi la ligne, Noel, 24 ans, a crié et laissé échapper une série de coups de poing alors qu’il restait encore cinq coureurs à parcourir.

Strolz a été un succès inattendu aux Jeux de Pékin. Avant de remporter la course à Adelboden le mois dernier lorsque Noel est sorti, le meilleur résultat de l’Autrichien en plus de huit ans de Coupe du monde était la 10e place. Il a été exclu de l’équipe autrichienne à la fin de la saison dernière, mais il est récemment revenu dans l’équipe et a fait partie de l’équipe olympique.

« C’est totalement fou », a déclaré Strolz.

Henrik Kristoffersen était le seul skieur qui s’est approché du temps de Noel au point de contrôle final, à seulement 0,03 de retard, mais le vétéran norvégien a ensuite perdu son rythme et a terminé quatrième, 0,79 derrière.

« Je savais que le dernier lancer n’était pas bon », a déclaré Kristoffersen. » J’ai skié trop prudemment et techniquement mauvais. Bien sûr, Noel méritait la victoire. Il a été de loin le plus rapide dans la deuxième manche. »

Pour la première manche, la température au sommet de la colline était de moins 1 degré Fahrenheit. Les conditions glaciales ont créé une pente glacée et glissante qui a empêché 34 des 87 concurrents de terminer l’étape d’ouverture.

C’était la dernière épreuve individuelle masculine en ski alpin. La double championne olympique Mikaela Shiffrin vise sa première médaille des Jeux de Pékin au combiné féminin jeudi. L’épreuve par équipe du samedi conclut le programme.