décembre 7, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Les Russes commencent à se retirer de Tchernobyl selon les États-Unis

Publié le:

Washington (AFP) – Les forces russes ont commencé à se retirer du site nucléaire défensif de Tchernobyl, a déclaré mercredi un responsable américain de la défense, un jour après que Moscou a annoncé qu’il réduirait les attaques contre deux villes ukrainiennes clés.

Les troupes ont pris le contrôle du site de Tchernobyl – où sont toujours stockés des déchets radioactifs – le 24 février, premier jour de l’invasion.

« Tchernobyl est (une) zone où ils commencent à repositionner certaines de leurs troupes – partant, s’éloignant de l’installation de Tchernobyl et se déplaçant en Biélorussie », a déclaré le responsable américain.

« On pense qu’ils partent, je ne peux pas vous dire qu’ils sont tous partis. »

Les troupes russes ont également capturé la plus grande centrale nucléaire d’Europe à Zaporizhzhia le 4 mars, déclenchant l’alarme lorsque des bombardements ont provoqué un incendie dans un centre de formation.

Le chef de la surveillance atomique de l’ONU, Rafael Grossi, a visité mercredi la centrale nucléaire du sud de l’Ukraine lors de son premier voyage dans le pays depuis l’invasion de la Russie, ce qui a fait craindre un accident nucléaire.

Grossi a mis en garde à plusieurs reprises contre les dangers du conflit – le premier dans un pays doté d’un vaste parc nucléaire.

L’Ukraine possède 15 réacteurs dans quatre centrales nucléaires actives, ainsi que des dépôts de déchets nucléaires, y compris à Tchernobyl – le site de la pire catastrophe nucléaire au monde en 1986.

Alors que les bombardements se poursuivent dans la nuit, l’Ukraine et les puissances occidentales ont mis en doute la promesse de la Russie mardi de réduire l’activité militaire autour de Tchernigiv et de la capitale Kiev.

READ  Macron affirme que Morrison lui a menti à propos de l'accord sur les sous-marins AUKUS