septembre 17, 2021

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Macron News : La France accuse de bloquer les efforts visant à freiner les franchissements illégaux des canaux Politique | Nouvelles

L’officier des forces frontalières décrit les conditions auxquelles sont confrontés les immigrants sur le canal

Et Lee Evans, président du groupe de réflexion Facts4EU, a déclaré que la révélation prouvait que M. Macron et son gouvernement jouaient du « bout du doigt » pour s’attaquer au problème. La déclaration, publiée le 20 juillet et signée par le secrétaire à l’Intérieur Priti Patel et le ministre français de l’Intérieur Gerald Durman, promettait “d’établir une gamme plus large de technologies et de véhicules de surveillance pour améliorer encore la côte française. Déploiement efficace de la surveillance aérienne”.

Cependant, Faits 4EUDes chercheurs ont promulgué en janvier une loi française interdisant explicitement l’utilisation de drones aériens, qui sont largement considérés comme le meilleur moyen de garder un œil sur les personnes qui tentent de traverser la Manche, risquant souvent leur vie dans des dériveurs faibles dans le processus.

Mme Patel a signé le mois dernier un accord de 54 millions avec la France qui doublerait les effectifs de police sur la côte française et fournirait “une utilisation efficace de la surveillance aérienne”.

Cependant, l’ordonnance sur les drones est en vigueur depuis mai 2020 et a été vigoureusement mise à jour le 12 janvier, souligne le rapport de Facts4EU.

Le président français Emmanuel Macron et la ministre de l’Intérieur Priti Patel (Image : GETTY)

Drone France

Les drones de surveillance font l’objet d’un décret français (Image : GETTY)

Les permis officiels s’appliquent aux entreprises du ministère de l’Intérieur de M. Darmanin – y compris les garde-côtes et Gendermary.

READ  Heure du coup d'envoi Australie-France, chaîne de télévision, informations en direct et actualités du groupe

En mai dernier, des affaires judiciaires ont commencé à alléguer que la police française avait utilisé des drones pour surveiller les personnes enfreignant les lois sur le virus corona qui interdisent aux personnes de se déplacer librement en France.

La Commission nationale de l’information et des libertés (CNIL), organisme public chargé de la protection de la vie privée, a été sommée par les forces de l’ordre d’arrêter l’utilisation des drones.

Seulement: On vous avait prévenu ! Le chef des talibans s’exprime après l’attaque terroriste de l’Etat islamique

Le ministre français de l'Intérieur Gerald Durman

Le ministre français de l’Intérieur Gerald Durman (Image : GETTY)

La police française utilise des drones pour enregistrer les manifestants.

Le 12 janvier, la CNIL a officiellement « autorisé » le ministère de l’Intérieur de Monsieur Durman à surveiller la détention illégale de drones équipés de caméras, notamment le respect des mesures réglementaires. Il charge le ministère de suspendre tous les vols de drones jusqu’à ce que le cadre réglementaire le permette.

Il est important de noter que les commandes tout compris s’appliquent à tous les drones, y compris ceux de la côte nord de la France.

Ne manquez pas
Les craintes d’un effondrement de l’UE alors qu’une crise “plus importante que le Brexit” se développe en Pologne [COMMENTS]
Brexit le plus récent: Bruxelles éclate au sujet du protocole d'”accaparement des terres régionales” [OPINION]
Brexit Live: Boris appelle à des discussions avec l’UE sur un nouvel accord sur une usine [BLOG]

La Manche des immigrés

Un sauveteur attrape un enfant parmi les réfugiés et les réfugiés assis dans un canot pneumatique (Image : GETTY)

M. Evans a dit Express.co.uk: “Étude de Faits 4EU.Org Le gouvernement français du président Macron salue du bout des lèvres la crise de milliers d’immigrants illégaux quittant les côtes françaises ces derniers mois.

« Interdire aux Français d’utiliser les moyens les plus efficaces de patrouiller ses zones côtières pour attraper les passeurs et les immigrants illégaux – avant qu’ils ne soient emmenés dans les eaux britanniques par la marine française – était tout simplement inacceptable.

“Surtout lorsque le ministre de l’Intérieur Priti Patel leur a donné l’argent de millions de contribuables pour le faire.”

David Jones

David Jones, vice-président du Conseil européen de la recherche (Image : GETTY)

Malheureusement le simple fait est que les Français n’ont pas fait leur travail

Lee Evans

M. Evans a déclaré: “Le simple fait est que les Français n’ont pas fait leur travail.”

S’exprimant mercredi, le ministre européen de M. Macron, Clément Bonn, a appelé à un nouvel accord sur l’immigration après le Brexit, soulignant qu'”un certain nombre de migrants peuvent être expulsés vers le Royaume-Uni, ou ils peuvent demander l’asile”. .

Il a ajouté : “Monsieur Peon a dit étrangement que c’est la responsabilité du Royaume-Uni. Il devrait savoir qu’en vertu du droit international, il est de la responsabilité de la France de s’occuper des immigrants illégaux sur son propre sol.”

Priti Patel

Fiche d’information sur Priti Patel (Image : GETTY)

David Jones, vice-président de la Commission européenne de réforme et député conservateur de Clyde West. Express.co.uk: « Pour donner à M. Durman le bénéfice du doute, il faut supposer que l’ordre de la CNIL a perdu la raison lorsqu’il a accepté d’accepter de l’argent britannique en échange de l’engagement de son pays à patrouiller les côtes françaises.

READ  30 Best Chaine De Pluie pour vous

Néanmoins, cela devrait être une grande gêne pour M. Macron et son gouvernement.

“J’espère qu’il supprimera toute suggestion selon laquelle la France a utilisé de faux prétextes pour obtenir de l’argent fort des Britanniques et prendra des mesures administratives immédiates pour faire décoller immédiatement les drones au mépris de la décision de la CNIL.”

Express.co.uk Contacté le ministère de l’Intérieur pour obtenir des commentaires.