janvier 20, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Malgré l’Omicron les salles parisiennes se préparent pour les fêtes de fin d’année

Posté sur:

Le gouvernement français a annoncé hier de nouvelles restrictions à la lumière de la variante Omigron du Covit-19. Bien que certains événements aient été annulés, de nombreuses salles parisiennes se préparent toujours pour les festivités de fin d’année.

Vendredi, le Premier ministre français Jean Costex a exhorté les maires à annuler les feux d’artifice et les festivités traditionnels du Nouvel An, et a exhorté les gens à faire une introspection avant d’assister à des rassemblements au moment de Noël.

Alors que l’épidémie de Covit-19 explose en France, la mairie de Paris a confirmé qu’elle annulerait ses soirées publiques dès le lendemain. Une moyenne de 50 000 par jour La semaine dernière. Les craintes d’une variante hautement contagieuse d’Omigran grandissent également, le Premier ministre annonçant que la France traduirait son Pass Santé en un pass vaccin, ce qui signifie que seuls ceux qui ont été complètement vaccinés depuis janvier peuvent l’utiliser.

Cependant, des études montrent qu’il y a toujours une préférence pour les événements en direct pendant cette période festive.

Statistiques de Examen du gouvernement CoviPrev Alors que le respect de toutes les mesures restrictives a augmenté parmi la population en France au cours du mois dernier, la probabilité que les restrictions sociales soient respectées est faible. Début décembre, 70 % des personnes déclaraient porter toujours un masque en public, mais seulement 31 % prévoyaient d’éviter de s’amuser avec leurs proches en dehors de leur domicile.

De plus, contrairement au lock-out de l’an dernier, de nombreuses salles resteront ouvertes pendant la période des fêtes en 2021.

READ  Tadej Bokakar qualifie le Tour de France de succès d'étape dans les Pyrénées - mises à jour en direct

« Tout va bien »

Jazz Bar Café Laurent à Paris 6E arrondissement (Quartier), Il prévoit d’organiser son concert annuel du Nouvel An comme d’habitude. Les billets ne peuvent pas être réservés à l’avance, mais un employé a déclaré à FRANCE 24 : “Je pense que beaucoup de gens viendront. J’ai travaillé ici pendant huit ans et il y aura toujours beaucoup de monde pour la nouvelle année.”

Le bar, qui est affilié à l’hôtel des environs de Saint-Germain pour les touristes, attend plus de visiteurs que d’habitude en raison de l’augmentation de la clientèle locale ces derniers mois.

« S’il y a de nouvelles règles sanitaires d’ici le réveillon, cela aura un effet fâcheux sur le concert.

“Avec les nouvelles annonces d’hier soir, les choses vont bien”, a-t-il déclaré.

Au Moulin Rouge, 18E arrondissement Dans le nord-est de Paris, attendez-vous à une maison entière pour les fêtes de fin d’année. “Nous sommes complets depuis un certain temps et nous n’avons aucune annulation”, a déclaré une porte-parole à France24. La seule différence cette année est que la dernière heure de soirée avec un DJ a été annulée après le spectacle de cabaret. , Le public n’a pas été autorisé à danser en raison des restrictions du gouvernement.

Les réservations ont grimpé en flèche pendant la période de Noël, et la demande pour le cabaret populaire fonctionne désormais sept jours sur sept, contre quatre premiers jours de septembre.

Parmi les riches6E arrondissement (Quartier), l’Hôtel Lutetia attend de nombreux clients pour une cuisine festive dans son restaurant les 24 et 25 décembre. Un salarié a confié à FRANCE 24 : « Actuellement, les règles sanitaires n’ont pas changé. Il n’y a que le Pass Santé et nous y sommes habitués maintenant et ce n’est pas difficile à gérer.

READ  Heathrow et Gatwick : règles de voyage récentes pour entrer en France, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Grèce

« Les gens sont venus, ils le voulaient »

La demande pour cette spécialité a considérablement augmenté à la suite des récents scandales d’entreprise à l’église Saint-Michel de Paris.

Bien que le gouvernement français n’ait pas fixé de limite stricte aux réunions pendant les fêtes de fin d’année, le Premier ministre, dans un discours prononcé le 10 décembre, a appelé à la réduction et à la retenue. Protégez-nous et protégez notre capacité à profiter de Noël », a déclaré Costex.

Les fêtes de Noël au travail ne sont pas les seules victimes de cette orientation. L’aumônier Jonathan Clark, de l’église Saint-Michel de Paris, a déclaré à France 24 : “Nous avons dû annuler nos événements sociaux, qui sont importants pour les gens, surtout ceux qui se sentent seuls, donc c’est très difficile.”

En conséquence, la demande de services personnels pendant la saison des fêtes était si élevée que l’église a dû réserver à l’avance pour ses services de chant de Noël. “C’étaient nos services les plus populaires et nous étions à guichets fermés. Les gens sont venus et l’ont apprécié. D’habitude, les gens qui ne venaient pas à l’église venaient et c’était génial.

Désormais, les protocoles de sécurité sont devenus une habitude. « Nous portons des masques tout le temps. On divise la distance, les groupes de personnes, on divise par deux le nombre de personnes dans un service, et on doit ventiler donc on garde les portes ouvertes.

Cela fait référence aux ventilateurs qui courent pour faire circuler l’air et portent des manteaux pour rester au chaud pendant le service. Mais pour s’assurer que les gens peuvent toujours venir à l’église et trouver de la joie dans la communauté pendant cette saison des fêtes, Clark dit que le personnel consacrera toute son énergie aux services personnels. “Les services se déroulent normalement, car pour certains, c’est le seul lien social qu’ils ont pour venir à l’église et voir les autres.”

READ  30 Best Bidon Essence 5L pour vous

« Et nous pouvons chanter derrière les masques. Nous ne pouvions pas chanter l’année dernière – c’était si difficile.