décembre 7, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Marine Le Pen annule les événements et demande l’aval des maires | Marine Le Pen

La candidate française d’extrême droite à l’élection présidentielle Marine Le Pen a reporté plusieurs événements de campagne car elle n’a pas encore obtenu les 500 approbations d’élus nécessaires pour se qualifier pour le premier tour du scrutin.

Le Pen, le chef du Rassemblement national nationaliste-populiste, occupe la deuxième place dans les sondages et est largement considéré comme l’adversaire le plus probable d’Emmanuel Macron lors d’un second tour le 24 avril.

Mais l’équipe de Le Pen a déclaré mardi qu’elle reportait deux événements – une conférence de presse sur sa politique éducative prévue mercredi et un voyage dans la région nord de la Somme samedi – pour tenter de recueillir plus de signatures avant la date limite de 10 jours.

Tous les candidats à l’élection présidentielle française doivent obtenir l’aval d’au moins 500 des plus de 40 000 députés, eurodéputés, sénateurs, conseillers régionaux et maires, issus d’au moins 30 pays différents départements et DOM-TOM, avant 18h le 4 mars.

L’exigence, introduite par Charles de Gaulle en 1962 avec un seuil de 100, visait à limiter le nombre de candidats, mais a été largement critiquée car elle risquait d’exclure des candidats populaires extérieurs au courant politique dominant.

Le Pen a publié une vidéo lundi appelant les maires à approuver sa course et disant qu’il lui manquait encore 50 noms. Selon le Conseil constitutionnelqui reçoit et vérifie les signatures, elle en a 393 – plus de 100 de moins que nécessaire.

La dirigeante d’extrême droite a déclaré à la radio française que sa position était « démocratiquement terrifiante », appelant les maires à l’approuver s’ils « trouvent vraiment extrêmement grave que quelqu’un qui peut gagner cette élection ne puisse pas, pour des raisons administratives, y participer ».

READ  Confusion sur les règles de voyage françaises Covit-19 affectant les Britanniques

Le rival d’extrême droite de Le Pen, le polémiste de la télévision Éric Zemmour, a annulé un voyage prévu sur l’île de la Réunion dans l’océan Indien, insistant sur le fait qu’il « ne suspendait pas ma campagne mais la réduisait, car nous n’avons toujours pas ces mentions ».

Zemmour, qui n’est que marginalement derrière Le Pen dans les sondages, a 350 signatures, tandis que Jean-Luc Mélenchon, le chef de la gauche radicale France insoumise, sondant à 11%, est à court d’environ 60 approbations, selon le dernier rapport du conseil liste.

Le Premier ministre, Jean Castex, a appelé lundi les élus à soutenir des candidats, affirmant que seuls 10 000 sur les 42 000 éligibles l’avaient fait.

« Le fait de soutenir un candidat n’est pas automatiquement synonyme de soutien politique. C’est aussi un acte démocratique », a déclaré Castex aux députés. Il a dit qu’il rencontrerait les associations locales de maires pour souligner l’importance que les candidats populaires puissent se présenter.

Macron, qui, selon les sondages, remportera un second mandat, quel que soit son adversaire, ne s’est pas encore officiellement déclaré candidat, après avoir consacré les derniers jours et semaines à des efforts diplomatiques effrénés pour éviter une guerre en Ukraine.

Il devrait annoncer sa candidature la semaine prochaine. Les analystes ont déclaré mardi que même si ses espoirs d’empêcher les chars russes de rouler vers Kiev étaient anéantis, les électeurs étaient susceptibles de lui attribuer le mérite d’avoir essayé.

« Même s’il échoue avec les Russes, il aura émergé comme chef de file de l’effort européen », a déclaré Philippe Moreau Chevrolet, du cabinet de relations publiques MCBG, à l’Agence-France Presse, ajoutant que la crise avait placé Macron au centre de l’attention des médias. et le débat public et « a complètement écarté l’opposition de la vue ».

READ  IndiGo-Air France-KLM met en place un accord de partage de code