mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Nouveaux affrontements autour d’un rassemblement anti-immigration en Suède

Publié le: Modifié:

Stockholm (AFP) – La police suédoise a déclaré que des policiers avaient blessé trois personnes dimanche dans la ville orientale de Norrkoping alors que des manifestants protestaient contre le projet d’un groupe d’extrême droite de brûler des copies du Coran.

« La police a tiré plusieurs coups de semonce. Trois personnes semblent avoir été touchées par des ricochets et sont actuellement soignées à l’hôpital », a indiqué la police dans un communiqué.

Les trois blessés étaient en état d’arrestation, a indiqué la police, ajoutant que leur état n’était pas connu.

Les affrontements de dimanche à Norrköping étaient les deuxièmes en quatre jours.

La première fois, les manifestants avaient protesté contre un rassemblement du groupe anti-immigration et anti-islam Hard Line, dirigé par l’homme politique dano-suédois Rasmus Paludan, 40 ans.

Dimanche, ils se sont à nouveau rassemblés pour protester contre un autre rassemblement, que Paludan a finalement abandonné.

Quatre personnes ont été arrêtées parmi les quelque 150 participants, alors que des manifestants jetaient des pierres sur des officiers et des voitures étaient incendiées, a indiqué la police.

Selon les services de santé cités par l’agence de presse locale TT, 10 personnes ont été hospitalisées pour des blessures mineures à la suite des affrontements et troubles similaires dans la ville voisine de Linkpping, où l’extrême droite Hard Line a également abandonné une manifestation.

« tournée » suédoise

Paludan, qui entend se présenter aux législatives suédoises de septembre mais ne dispose pas encore du nombre de signatures nécessaires pour asseoir sa candidature, est actuellement en « tournée » en Suède.

READ  Basketball-USE s'empare de la place pour les séries éliminatoires, la France et l'Australie vont 3-0

Il visite des quartiers à forte population musulmane où il veut brûler des copies du Coran.

Avocat et YouTubeur, il a déjà été reconnu coupable d’insultes racistes.

En 2019, il a brûlé un Coran enveloppé de bacon et a été bloqué pendant un mois par Facebook après un post amalgamant immigration et délinquance.

La tournée du groupe d’extrême droite a suscité plusieurs affrontements entre la police et les contre-manifestants Stefan JERREVANG AGENCE DE PRESSE TT / AFP

Samedi, l’un de ses rassemblements a été déplacé d’un quartier de Landskrona vers un parking isolé du sud de Malmö, la grande ville voisine, mais une voiture a tenté de forcer les barrières de protection.

Le conducteur a été arrêté et Paludan a ensuite brûlé un Coran.

La tournée de Hard Line a déclenché plusieurs affrontements entre la police et les contre-manifestants à travers le pays scandinave ces derniers jours. Jeudi et vendredi, une douzaine de policiers ont été blessés dans les affrontements.

Suite à cette série d’incidents, le ministère irakien des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué dimanche le chargé d’affaires suédois à Bagdad.

Il a averti que l’affaire pourrait avoir de « graves répercussions » sur « les relations entre la Suède et les musulmans en général, aussi bien les pays musulmans qu’arabes et les communautés musulmanes d’Europe ».

En novembre 2020, Paludan est arrêté en France et expulsé.

Cinq autres militants ont été arrêtés en Belgique peu après, accusés de vouloir « semer la haine » en brûlant un Coran à Bruxelles.