mai 26, 2022

Le Quotidien des lacs

Retrouvez ici toutes les dernières actualités et reportages sur la FRANCE. Manchettes, politique et culture en français sur Le Quotidien des lacs

Steven Nzonzi « plus calme » depuis l’époque de Stoke City – mais souhaite que les éclaireurs français aient été au Royaume-Uni

Steven Nzonzi estime qu’il s’est calmé depuis qu’il patrouillait au milieu de terrain de Stoke City, mais ne peut s’empêcher de penser qu’il était prêt pour une convocation en France bien plus tôt qu’il ne l’a eue.

Nzonzi a maintenant 33 ans et joue pour Al-Rayyan au Qatar – et craint qu’il ne verra pas le jour lorsque la France viendra en ville pour la Coupe du monde en tant que titulaire plus tard cette année. Il faisait partie de l’équipe qui a remporté le trophée en Russie en 2018, ajoutant à la Ligue Europa qu’il a remportée avec Séville en 2016 dans ses honneurs personnels.

Cela ne veut pas dire qu’il est passé par là, il insiste pour une interview avec Foot Mercato, et il profite de ce chapitre de sa carrière au soleil et espère continuer à jouer au-delà de la trentaine.

LIRE LA SUITE: Gros été à venir pour Nick Powell

LIRE LA SUITE: La saison de Stoke City en chiffres, des noix de muscade aux en-têtes

« Mon jeu a évolué », a-t-il déclaré. « J’ai toujours été quelqu’un avec un très grand caractère, surtout quand j’étais en Angleterre. J’ai toujours ça et ce côté compétitif, mais je me suis un peu calmé.

« Je suis également devenu un leader pendant mon séjour au Qatar. Je ne parle généralement pas trop dans le vestiaire, je préfère être un leader sur le terrain et montrer ce que je peux faire et ce que je peux apporter. . .Je ne joue pas de la même manière que quand j’avais 20 ans et j’ai appris à mieux tirer parti de ma position. « 

READ  France v Ecosse: les clubs de Premiership vont libérer des Ecossais proches pour six pays

Il a ajouté : « J’espère qu’Al-Rayyan n’est pas ma dernière expérience. J’ai 33 ans, mais physiquement je vais bien. Je n’ai aucune blessure, je n’ai pas l’impression de vieillir du tout. Je J’espère trouver d’autres défis plus tard. À l’avenir, je ne sais pas, peut-être que j’obtiendrai des diplômes d’entraîneur et explorerai certains horizons pour voir ce qu’il faut faire ensuite. J’espère encore avoir encore trois ou quatre ans devant moi.

Steven Nzonzi a aidé la France à remporter la Coupe du monde 2018.

Nzonzi a été négligé par les dépisteurs français alors qu’il était à Stoke alors qu’il était l’un des principaux milieux de terrain de la Premier League. Au point que Sam Allardyce espérait faire passer l’allégeance internationale du joueur à l’Angleterre, refusée alors parce qu’il avait joué pour la France des moins de 21 ans, même si cela serait désormais autorisé.

Il avait 28 ans lorsqu’il a finalement reçu l’appel en 2017 et en quelques mois, il a mis la main sur le plus gros prix du football.

« L’équipe de France reste dans mon esprit mais c’est le cas de tout joueur qui a goûté à cette expérience, surtout quand on gagne la Coupe du monde », a-t-il déclaré.

« Mais le critère de sélection de l’entraîneur est de jouer dans l’une des cinq grandes ligues européennes, donc je ne pense pas qu’il soit possible pour moi d’être choisi. Pour le moment, ce n’est pas le plus important dans mes pensées. Bien sûr, je soutiens toujours l’équipe et J’ai vécu des moments exceptionnels avec eux, même si mon passage dans le groupe a été bref.

READ  La France accuse le Brexit de "détester" 1 000 migrants traversant le canal en une journée

« J’ai été appelé très tard, à 28 ans, et c’était un peu trop tard. Je pense que j’aurais pu jouer beaucoup plus tôt, mais c’était une expérience merveilleuse. »

Meilleur milieu de terrain à Stoke depuis ? Exprimez-vous dans la section des commentaires