Dernières heures

Survie du Vélo-rails

10 mars 2016 | par Tommy Gauthier
Survie du Vélo-rails
Actualités régionales
0

Les Vélo-rails de Beaulac-Garthby sont un organisme sans but lucratif dûment enregistré le 22 mars 2012 au registre des entreprises du Québec sous le numéro d’entreprise 1168116268.

Cette année l’entreprise rencontre des embûches de taille, à savoir :

1-l’abandon de la voie ferrée par le Ministère des Transports du Québec, ce qui implique qu’il n’en fait plus l’entretien. Cet entretien consiste exclusivement au débroussaillage de la voie ferrée afin d’en garder l’accessibilité. Ce qui pour nous implique une charge monétaire supplémentaire, car nous devons le faire nous-mêmes. Nous devons débroussailler sur 15 km, deux fois par été, pour permettre aux vélo-rails de circuler librement.
2-Le retrait de la subvention accordée auparavant par la municipalité.
3-La coupure d’une partie de notre circuit sur le territoire de Disraeli paroisse.
Toutes ces jambettes et le peu d’intérêt que nos élus semblent avoir pour le tourisme et ce qui s’y rattache nous amènent à nous questionner sur la pertinence de continuer cette activité !

Est-ce que la population de Beaulac-Garthby nous appuie?
Est-ce qu’elle voit l’importance de continuer ?

Je vais vous énumérer les points positifs qui nous ont soutenus tout au long de ce cheminement.

1-Les Vélo-rails attirent des gens en vacance qui recherchent plaisir, joie et bonheur. Ils trouvent ce qu’ils recherchent. Cela se lit sur leur visage au retour de la balade grâce aux sourires de satisfaction qu’ils arborent. Le bonheur se retrouve bien souvent dans des gestes et des activités simples de la vie. Comme le plaisir d’en faire profiter autrui.
2-Font travailler durant tout l’été des jeunes étudiants de la place qui en sont à leur premier emploi dans la vie. Ils s’initient alors au monde du travail, au public tout en développant les responsabilités nécessaires. Ils se font de l’argent pour leurs études. Vélo-rails leurs a versé plus de 7400 $ à l’été 2015. Ces jeunes travailleurs rencontrent des gens de partout au Québec et quelques fois de races et de pays différents. Ils ont l’occasion d’élargir leurs horizons.
3-Apportent couleurs et animation à Beaulac-Garthby Continuer oui, mais pas à n’importe quel prix et pas sans encouragements. Notre salaire c’est le sourire des participants et vos encouragements. Nous sommes tous responsables de notre communauté et de son développement.

Alors si vous vous sentez concernés, manifestez-le :
-en écrivant au journal Le Contact,
-en écrivant à la municipalité de Beaulac-Garthby. Pour qu’ils investissent dans le développement socioculturel et économique,
-en nous envoyant un mot d’encouragement à notre adresse : courriel velorail@sogetel.net.

Au service de la communauté: Les Vélo-rails de Beaulac-Garthby. Notre site : www.velorail.ca

Rédigé par : Serge Latreille

Rediffusion | Source : http://www.beaulac-garthby.com/lac-aylmer/488-journal-le-contact.cfm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *