Dernières heures

Abolition des programmes de financement du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches

30 avril 2015 | par Tommy Gauthier
Abolition des programmes de financement du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches
Actualités régionales
0

. Les membres du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches (FJRCA) qui étaient plongés dans l’incertitude depuis des semaines ont appris avec stupeur hier matin l’abolition des programmes de financement des 19 forums jeunesse à travers tout le Québec au 30 juin 2015. Les jeunes sont fiers d’avoir pu gérer la seule enveloppe au Québec servant à développer des projets « par et pour les jeunes » et sont déçus que cette décision fut prise sans consultation.

Le FJRCA est présent pour l’ensemble du territoire de la Chaudière-Appalaches depuis 12 ans et il a depuis toutes ces années acquis une solide expertise reconnue en participation citoyenne mais aussi en matière de rôle conseil auprès du gouvernement et de mobilisation locale et régionale. Dans le cadre de nombreux projets locaux et régionaux et de plusieurs ententes régionales, le FJRCA a su travailler avec différents réseaux de l’ensemble de la Chaudière-Appalaches (agriculture, éducation, environnement, culture, soutien aux événements jeunesse, communautaire, égalité femmes/hommes, etc.). Aujourd’hui, c’est aussi l’ensemble de ces partenaires et promoteurs qui se questionnent sur un éventuel nouveau fiduciaire, sachant qu’il n’y aura plus de répondant régional au 1er juillet 2015!

Le réseau des forums jeunesse est fort et proactif et souhaite collaborer avec les futurs organismes jeunesse pour une transition saine et respectueuse envers ses membres, mais aussi envers l’ensemble des partenaires et promoteurs, qui nous appuient depuis longtemps déjà.

Rappelons que le FJRCA est un organisme à but non lucratif « par et pour » les jeunes, géré par un conseil d’administration formé de 10 jeunes de 18 à 35 ans dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des jeunes de moins de 35 ans et était soutenu financièrement par le SAJ.

Rediffusion | Source : Marielle Lumineau, Agente de communication et de projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *