Dernières heures

IL FAUT GÉRER ADÉQUATEMENT L’APRÈS-AMIANTE ET EN TIRER DES OPPORTUNITÉS

14 octobre 2013 | par Tommy Gauthier
IL FAUT GÉRER ADÉQUATEMENT L’APRÈS-AMIANTE ET EN TIRER DES OPPORTUNITÉS
Actualités régionales
0

Tout en reconnaissant l’importance que l’industrie de l’extraction minière d’amiante a déjà occupée dans la région, le candidat à la mairie de Thetford Mines, M. Marc-Alexandre Brousseau, soutient qu’il faut envisager l’avenir avec optimisme, notamment en favorisant une gestion adéquate de l’ère après-amiante.

«Il faut maintenant tourner la page sur une industrie qui a fait de Thetford Mines la ville qu’elle est aujourd’hui. Nous ne sommes plus une ville minière mais nous avons l’expertise et un patrimoine minier qu’il faut transformer en opportunités, avec toute la vigilance que cela nécessite.»

C’est pourquoi Marc-Alexandre Brousseau veut s’assurer d’une aide gouvernementale adéquate afin de contrer l’impact de la fin de l’industrie primaire qui a entraîné des pertes d’emplois et des pertes de revenus de taxation par une diminution de la valeur foncière des propriétés minières sur le territoire de la localité.

Le futur maire de Thetford Mines entend favoriser le soutien aux projets visant à tourner définitivement la page. A cet effet, Marc-Alexandre considère que l’implantation du Centre national d’expertise post-amiante est une nécessité et parle d’une reconversion des sites par une utilisation des installations minières pour des parcs industriels, par la valorisation des résidus miniers et par le développement du potentiel pour la géothermie.

Une fois à la mairie, Marc-Alexandre Brousseau entend travailler en collaboration avec les  membres de son Conseil au suivi des normes et sécurité des sites en s’appuyant sur des études réalistes et ce, pour le bien-être de tous les citoyens. « Une fois élu, je serai le maire de tous les Thetfordois, pas seulement celui des travailleurs à qui la CSST demande de mettre des scaphandres. Toute la ville est bâtie sur du sable de mine, alors si c’est dangereux, ça l’est pour tout le monde, sinon qu’on agisse raisonnablement pour le bien de tous.»

Voilà, selon M. Brousseau, l’un des importants défis que la Ville de Thetford Mines a à relever.  «Il faut se mettre à la tâche rapidement et c’est ce que j’entends faire aussitôt que je serai maire de Thetford Mines.»

C’est pourquoi le dossier de l’après-amiante constitue pour Marc-Alexandre l’un des principaux axes de son plan d’action qui vise, somme toute, l’amélioration des conditions de vie à Thetford Mines. «L’idée derrière tout ça, c’est qu’il fasse bon vivre à Thetford Mines parce que, dans le fond, c’est ce que nous recherchons tous».

Source : Marc-Alexandre Brousseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *