Dernières heures

ISOTHERMIC : UN MÉLANGE DE RECRUES ET DE VÉTÉRANS ET L’HORAIRE DU CAMP

13 août 2013 | par Tommy Gauthier
ISOTHERMIC : UN MÉLANGE DE RECRUES ET DE VÉTÉRANS ET L’HORAIRE DU CAMP
Sport
0

Horaire du camp entrainement

C’est le samedi 14 septembre que s’amorcera le 18e camp d’entraînement de l’histoire de la concession thetfordoise. Une trentaine de joueurs se rapporteront au duo d’entraîneurs Bobby Baril et Dan Groleau afin de tenter de se tailler un poste au sein de l’édition 2013-2014 de l’Isothermic.

Deux séances meubleront cette première journée d’entraînement alors que les joueurs sauteront sur la patinoire à 11h 30 puis à nouveau à 16h. Le camp se poursuivra ensuite le 20 septembre à 20h 30 et le lendemain avec deux autres séances à 11h 30 et 16h.

Quant au calendrier pré-saison, il s’amorcera le 27 septembre avec la visite des champions de la Coupe Canam, les Marquis de Jonquière. Le lendemain, l’Isothermic se rendra à St-Georges. Puis, le week-end suivant, ce sera au tour des Thetfordois de rendre la politesse aux Marquis  avant de recevoir le Cool FM le 5 octobre.

Un mélange de recrues et de vétérans

À un mois de l’ouverture du camp d’entraînement, l’alignement de l’Isothermic pour la saison 2013-2014 commence à prendre forme. Le travail effectué par l’état-major de l’équipe au cours des derniers mois a porté fruit puisque plusieurs joueurs ont maintenant apposé leur signature au bas d’un contrat avec la formation thetfordoise.

Bien que le duo d’entraîneurs Bobby Baril et Dan Groleau voudra donner l’opportunité de se faire valoir à tous les joueurs qui se présenteront au camp, il y a déjà certaines valeurs sûres qu’on retrouvera dans l’uniforme de l’Isothermic lorsque s’amorcera la prochaine campagne

Un mélange de nouveaux venus et de vétérans composera donc l’édition de cette 18e saison de la concession locale. Parmi les arrivées :

Jonathan Oligny : Au terme d’une carrière de quatre saisons dans la Ligue junior majeure du Québec, dont la dernière avec les Screaming Eagles de Cap Breton, ce jeune défenseur de caractère s’amène à Thetford Mines avec un beau potentiel. On dit de lui qu’il a un style qui s’apparente à celui de l’ex-Coyote Pierre Marcoux, comme en témoigne son titre de joueur le plus puni de la LHJMQ en 2011-2012. Sa combativité en fait un joueur contre lequel il est très difficile d’évoluer.

Mathieu Brisson : Un autre défenseur de 21 ans qui a fait un exil de quelques saisons en sol américain où il a évolué au sein de la NCAA avec l’Université Cornell. Au moment de se diriger aux États-Unis, il était reconnu comme le meilleur défenseur de son âge au Québec. Doté d’un très bon coup de patin, il possède également un physique imposant et de très bonnes aptitudes offensives.

Christopher Losier : À la recherche d’un joueur de centre, l’Isothermic a récemment fait signer un contrat à cet attaquant qui défendait les couleurs des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières, la saison dernière. Joueur de caractère doté d’intéressantes habiletés, il fera partie de l’avenir de l’équipe. La direction tenait vraiment à ce joueur après l’avoir vu jouer l’hiver dernier alors qu’il avait impressionné les dirigeants thetfordois. Taillé sur mesure pour la ligue, il convient très bien à l’image de l’équipe.

Outre ces nouveaux joueurs, la direction de l’Isothermic s’est également assuré de retenir les services de plusieurs vétérans.

Kevin Desfossés : À sa troisième campagne avec l’équipe, il s’élève déjà au rang des meilleurs gardiens du circuit. Sa présence devant le filet se veut rassurante.

Antoine Tardif : À sa saison recrue l’an passé, il a démontré qu’il est un excellent gardien. Son éthique de travail est exemplaire et il est apprécié et respecté par ses coéquipiers.

Guillaume Létourneau : À 26 ans, il est déjà un vétéran qui entamera sa sixième campagne avec l’équipe. Ses mises en échec percutantes sont sa marque de commerce, ce qui en fait un défenseur qui est craint par les attaquants adverses.

Patrice Bilodeau : Son expérience et sa maturité en font un élément important, particulièrement dans les moments critiques. Il est d’un grand secours pour les jeunes défenseurs.

Hugo Lévesque : Il a su rendre de précieux services à l’équipe la saison dernière lorsque l’entraîneur a fait appel à lui. Sa présence dans l’entourage de l’équipe est un atout.

Guillaume Rousseau : À 22 ans seulement, il démontre déjà un intéressant potentiel. Il a fait preuve de caractère la saison dernière et n’a pas froid aux yeux.

Gabriel Lemieux : Recrue défensive à sa première campagne dans le circuit, il a maintenant une autre saison d’expérience. Il figure avantageusement parmi les meilleurs défenseurs de la ligue.

Karl St-Pierre : Son arrivée au sein de l’équipe l’an dernier a permis d’ajouter de la profondeur au sein de la brigade défensive. Joueur effacé, il est néanmoins un rouage important à la ligne bleue.

André Sandrzyk : Sa réputation n’est plus à faire. Travailleur acharné, il est dédié à son équipe. Cet habile marqueur entamera déjà une sixième saison dans l’uniforme thetfordois. Auteur de 209 points depuis son arrivée avec l’Isothermic, il se veut une pièce-maîtresse de l’attaque.

Sébastien Courcelles : Intensité, caractère, détermination, voilà autant de qualités qui décrivent bien cet attaquant. Outre ses habiletés offensives, il dérange également l’adversaire par son style de jeu agressif.

Simon Courcelles : Il est l’exemple même que les joueurs de petit gabarit peuvent faire leur place dans le hockey. Sa rapidité en fait un des patineurs les plus dangereux, particulièrement en infériorité numérique.

Michel Ouellet : S’étant joint à l’équipe à la mi-saison l’an dernier, celui-ci n’a pas tardé à démontrer tout son talent et sa réputation d’as-marqueur. Auteur de 116 points en 190 matchs dans la Ligue nationale, il s’est avéré un joueur d’impact dès son arrivée avec l’Isothermic. Il terminera assurément parmi les meilleurs compteurs du circuit cette saison.

Jonathan Duchesneau : Indéniablement un des plus rapides patineurs du circuit, il profite de cet atout pour déborder la défensive adverse et s’amener seul devant le gardien. Il possède également un excellent lancer.

Martin Larivière : Il est de loin un des joueurs les plus appréciés des partisans thetfordois. Sa fougue et son courage en font un préféré de la foule. Il est également une inspiration pour ses coéquipiers. Son retour est une excellente nouvelle pour l’équipe.

Curtis Tidball : Sa présence dans l’équipe permet de tenir l’adversaire en respect. Il est le genre de joueur sur lequel un entraîneur peut compter à tous les matchs et il s’accommode très bien de son rôle.

Rediffusion | Source : Mario Royer, responsable des communications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *