Dernières heures

KARIANNE HAYES ET MAXIME POULIN ARTISTES DE CIRQUE PROFESSIONNELS

14 juin 2013 | par Tommy Gauthier
KARIANNE HAYES ET MAXIME POULIN ARTISTES DE CIRQUE PROFESSIONNELS
Sport
0

Après avoir fait leurs premiers pas, ou devrait-on dire leurs premières roulades, acrobaties ou équilibres à l’intérieur des cadres du Programme de l’École de Cirque de la Polyvalente de Disraeli, Karianne Hayes et Maxime Poulin viennent d’entrer sur le « marché » des artistes de cirque professionnels. En effet, avec la tenue des épreuves synthèses présentées peu avant les spectacles de fin d’année de leur institution respective, à savoir l’École de Cirque de Québec et l’École Nationale de Cirque de Montréal, ces deux anciens du Programme disraelois ont obtenu avec succès leur diplôme.

 Après seulement neuf années d’existence, les responsables de notre École de Cirque sont donc très fiers de voir que Karianne et Maxime ont fait la preuve que de rêver grand et surtout de croire en son rêve pouvait mener loin… et même très loin dans le cas de ces deux anciens. Qui aurait pu affirmer à la création du Programme en 2004 que quelques années plus tard des jeunes de chez nous arriveraient à un tel exploit?

 Ce qu’il y a de plus extraordinaire dans l’accomplissement de Karianne et Maxime c’est qu’il y a seulement ces deux écoles qui sont accréditées au Québec pour offrir ce programme de formation supérieure des professionnels du monde circassien. Qui plus est, la cuvée 2012-2013 ne compte que 33 finissants, dont 11 à Québec et 22 à Montréal. De ces diplômés bien sûr il y a des québécois, mais aussi des canadiens, de même que des américains, des français, des argentins, des brésiliens et aussi des acrobates de pays de l’Europe de l’Est de même que de l’Asie!!! Donc il s’agit vraiment d’une brochette très sélecte en provenance de l’international!!! C’est donc aussi dire les hauts standards de performance que nos deux anciens ont dû atteindre pour en arriver là!

 Pour sa part Karianne se spécialise en roue allemande, discipline à laquelle elle a été initiée à notre École de Cirque, mais elle performe également en cerceau aérien et contorsion. De son côté, Maxime est un spécialiste du vélo acrobatique mais performe également en interprétation de personnages clownesques de même qu’en main à main et jonglerie, disciplines qu’il pratiquait déjà lorsqu’il a fréquenté l’École de Cirque de l’EPD à ses deux premières années d’existence. On peut accéder à leurs sites internet sur www.kariannehayes,com et sur www.maxpoulin.com.

 Par ailleurs, il ne faudrait pas passer sous silence qu’une autre ancienne de notre Programme circassien a reçu également en juin un diplôme de l’École Nationale de Cirque et ce en tant qu’entraîneur d’athlètes de cirque de haut niveau. En effet, Joanie Grenier gagne maintenant sa vie dans le domaine circassien. Et ce qu’il y a de plus merveilleux est qu’elle fait profiter les jeunes de notre École de sa grande expertise puisque notre organisation circassienne met tout en œuvre pour lui offrir un travail à temps plein afin de permettre à cette jeune professionnelle d’apporter encore plus loin le développement de notre Programme. Ainsi l’école de cirque atteint du même coup l’un des objectifs du plan de revitalisation de notre communauté à savoir de garder nos jeunes chez nous et de les impliquer dans le développement de notre communauté.

[staff name= »André Garon » position= »Collaborateur au Quotidien des lacs » img= »http://lequotidiendeslacs.ca/wp-content/uploads/2012/10/andre-garon.jpg »]Professeur d’éducation physique et préparateur physique et entraîneur national de niveau III au PNCE en athlétisme[/staff]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *