Dernières heures

LE CINÉMA DU LAC PRÉSENTE LE DÉMANTÈLEMENT

21 janvier 2014 | par Tommy Gauthier
LE CINÉMA DU LAC PRÉSENTE LE DÉMANTÈLEMENT
Socio-culturel
0

Le Cinéma du lac présente Le Démantèlement, du réalisateur québécois Sébastien Pilote, les mercredi 22 janvier à 19h00, samedi 25 janvier à 20h00 et dimanche 26 janvier à 13h30.
LE DEMANTÈLEMENT

Gaby a une ferme sur laquelle il élève des agneaux : La Ferme Gagnon et fils. Il a deux filles qu’il a élevées comme des princesses et qui habitent loin dans la grande ville. Un jour, l’aînée lui demande de l’aider financièrement pour éviter de perdre sa maison. Gaby, chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, décide de démanteler la ferme. Il vend tout – la maison, le troupeau et la terre familiale – pour s’en aller vivre dans la petite ville d’à côté dans un petit appartement.

Le réalisateur, résident du Lac-Saint-Jean, a ancré son film dans son milieu. Les figurants qui participent à l’encan du démantèlement sont des fermiers du coin. L’acteur principal, Gabriel Arcand, a travaillé avec deux éleveurs pour interpréter ce rôle avec naturel.

« Sans rien dire et encore moins montrer. Tout se joue dans le regard du fabuleux comédien qu’est Gabriel Arcand. Mais aussi sur celui que pose sur lui son réalisateur : intense, mais sec, dénué de la moindre complaisance, ni sensiblerie. On a vraiment la sensation – comme dans les westerns et les films noirs de jadis – de voir un homme accomplir, contre son gré et l’avis général, ce qu’il croit être, à tort ou à raison, son devoir. La fatalité est en marche. » (Télérama)

Prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) de la 52e Semaine de la critique à Cannes.

De Sébastien Pilote. Avec Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier, Johanne-Marie Tremblay, Sophie Desmarais et Dominique Leduc.

Rediffusion | Source : Johanne Laurendeau, présidente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *