Dernières heures

LES GAGNANTS DU FESTIVAL POUR L’AMOUR DU MONDE SONT CONNUS

16 août 2013 | par Tommy Gauthier
LES GAGNANTS DU FESTIVAL POUR L’AMOUR DU MONDE SONT CONNUS
Actualités régionales
0

Le 8 août dernier avait lieu la finale du concours de chansons pour les 15-25 ans dans le cadre du Festival Pour l’Amour du monde, animé par Marie-Claude Bolduc. Carolane Cloutier et Émile Prince ont remporté la première place de la catégorie interprète et auteur-compositeur se méritant ainsi une bourse de 500 $ chacun ainsi qu’un sacré privilège.

Lors du gala, 10 finalistes se sont succédé dans l’une ou l’autre des deux catégories, soit en tant qu’interprète ou auteur-compositeur. Le jury, formé de MM. René Prince et Éric Thivierge et de Mme Sylvie Payette, a dû longuement délibérer en raison du haut calibre des candidats.

PRIX DESJARDINS
Dans la catégorie interprète, le Prix Desjardins fut décerné à Carolane Cloutier, originaire de la municipalité d’East Broughton. Carolane s’est mérité une bourse de 500 $, remise par M. Yves Gilbert, directeur général des Caisses Desjardins de la région de Thetford. Cette dernière a d’ailleurs eu le privilège de se produire sur scène en première partie du spectacle de Marie-Michèle Desrosiers, le samedi 10 août.

Marie-Michèle Sylvain et Noémy Pontbriand ont, pour leur part, remporté la 2e et la 3e place de la catégorie interprète remportant ainsi une bourse de 250 $ et de 100 $.

PRIX VOLUNTAS
Dans la catégorie auteur-compositeur, le Prix Voluntas a été remis à Émile Prince, originaire de Victoriaville. Émile a lui aussi remporté une bourse de 500 $ remise par M. André Côté, représentant de l’Institut Voluntas Dei. Émile a eu le privilège d’interpréter sa chanson en première partie du spectacle de QW4RTZ, le vendredi 9 août.

Jessica Veilleux et Marie-Laurence Laguë ont, pour leur part, terminé en 2e et 3e place de cette catégorie remportant ainsi une bourse de 250 $ et de 100 $.

Mentionnons qu’il s’agissait, cette année, de la 4e année du Festival Pour l’Amour du monde, dont le mandat est de produire un événement artistique mettant en valeur l’unité dans la diversité et la fraternité universelle.

« Dans un monde où se perpétuent tant de luttes de pouvoir et de conflits liés aux différences de culture, de classe sociale, de religion, d’allégeance politique, le festival se veut une voix en faveur de l’unité de la famille, à travers la beauté, la musique et les rencontres », conclut M. Robert Lebel, responsable du Festival Pour l’Amour du monde.

Rediffusion | Source : Festival pour l’amour du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *