Dernières heures

L’incertitude concernant les intentions du gouvernement provoque l’inquiétude des membres du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches

21 avril 2015 | par Tommy Gauthier
L’incertitude concernant les intentions du gouvernement provoque l’inquiétude  des membres du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches
Actualités régionales
0

Les membres du Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches (FJRCA) sont préoccupés par le silence du gouvernement face au renouvellement de leur mandat pour 2015-2016 et ce, 20 jours après la fin de leur convention les liant au Secrétariat à la jeunesse (SAJ). Le FJRCA, un organisme géré « par et pour » les jeunes, a le mandat de favoriser la participation citoyenne des jeunes de la Chaudière-Appalaches, de concerter les organismes jeunesse de sa région, d’exercer un rôle-conseil auprès du gouvernement sur les enjeux jeunesse et d’investir le Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ) pour soutenir des projets destinés aux jeunes. Cette période d’incertitude met en péril les activités prévues en 2015-2016.

« Malgré la réception d’une lettre, en février dernier, mentionnant l’intérêt du SAJ de financer le FJRCA pour la prochaine année, nous sommes toujours dans l’attente d’une convention de subvention de la part du SAJ et des nouvelles modalités devant s’appliquer à nos mandats» ajoute Frédéric Vallières, président du conseil d’administration du FJRCA.

« Nous sommes conscients des changements apportés par le gouvernement à la gouvernance régionale et sommes disposés, comme nous le faisons d’ailleurs depuis plusieurs années, à travailler avec les MRC, la ville de Lévis et tous les partenaires jeunesse de la Chaudière-Appalaches dans l’accomplissement de nos mandats. Il faut savoir que le FJRCA est géré par 10 jeunes de la région, qui forment son conseil d’administration, soit un par territoire de MRC et de la ville de Lévis. De plus, depuis le mois de février, nous faisons une tournée pour rencontrer les maires qui siègent au conseil des MRC et de la ville de Lévis afin de leur présenter le bilan FRIJ 2009-2014 afin de les informer que nous avons rejoint au cours de ces cinq années 45 765 jeunes.»

Depuis 2009, le FJRCA a investi tout près de 2,6 millions de dollars pour des projets « par et pour » les jeunes de la Chaudière-Appalaches avec un apport de 3,1 millions de dollars du milieu provenant des 84 partenaires. Tous les territoires ont été touchés par les investissements du FRIJ à travers 9 actions jeunesse structurantes et 35 projets locaux et régionaux. Nous avons collaboré au développement de plans d’action jeunesse et des ententes en entrepreneuriat, en participation citoyenne, pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour favoriser la persévérance scolaire, etc. Enfin, tous les défis de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 ont été touchés : santé, environnement, éducation et emploi, régions, diversité et entrepreneuriat.

Le FJRCA est aussi une instance permettant de former la relève sur les instances décisionnelles. Les administrateurs reçoivent une formation en continu et doivent signer un code d’éthique afin d’éviter tout conflit d’intérêt. Des formations sont également offertes aux organisations souhaitant leur faire une place sur leurs instances.

« La Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 nous a permis de tisser de bons partenariats et de développer une expertise recherchée en participation citoyenne. Nous sommes fébriles de pouvoir maintenir un bon niveau de mobilisation pour les jeunes de la Chaudière-Appalaches et c’est pourquoi nous souhaitons travailler de concert avec le gouvernement ainsi que les instances locales et régionales afin d’élaborer une stratégie d’intervention à long terme pour les jeunes de notre région » mentionne enfin monsieur Vallières.

Pour ce faire, nous demandons au gouvernement de nous informer rapidement sur ses intentions en regard des enjeux jeunesse et lui offrons notre collaboration afin d’en arriver à dénouer l’impasse actuelle concernant nos mandats pour les prochaines années. Stimuler la participation citoyenne des jeunes de la Chaudière-Appalaches et leur offrir un soutien adéquat pour se développer doivent demeurer au cœur de nos préoccupations.

À propos du FJRCA

Rappelons que le FJRCA est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’améliorer la qualité de vie des jeunes de moins de 35 ans et est soutenu financièrement par le SAJ.

Rediffusion | Source : Marielle Lumineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *