Dernières heures

MADAME  JEANNE D’ARC  BÉLANGER CARDINAL     (1920-2016)

17 février 2016 | par Tommy Gauthier
MADAME  JEANNE D’ARC  BÉLANGER CARDINAL     (1920-2016)
Avis de décès
0

 

À l’hôpital de Thetford Mines, le 13 février 2016, est décédée Madame Jeanne D’Arc Bélanger à l’âge de 95 ans, épouse de Feu Solyme Cardinal, demeurant à Disraeli. La famille accueillera les parents et amis (es) à ;

 

La Maison Funéraire Audet Ltée.

496, Avenue Jacques -Cartier

Disraeli (Québec) G0N 1E0

Téléphone : 418-449-2500

Télécopieur : 418-449-1773

Pierre Dupuis, Président

Symon Audet, Directeur

www.maisonfuneraireaudet.com

 

Heures de visites : VENDREDI, de 14 h à 16 h 30 et de 19 h à 21 h et samedi, jour des funérailles, à compter de 9 h jusqu’au départ du salon à 10 h 15 Les funérailles seront célébrées, samedi,  le 20 février  2016  à  10 h 30  en l’église de Ste-Luce de Disraeli. Suivra l’inhumation au cimetière Édouard Marcoux de Disraeli.

 

Madame Jeanne D’Arc Bélanger Cardinal laisse dans le deuil ses enfants : Gérard Cardinal (Huguette Cloutier), Monique Cardinal (Len Mc Grath), Jacques Cardinal (Viviane Lavoie), Richard Cardinal (Frédérique Vernède) et Claire Cardinal (Claude Bertrand). Elle était la mère de Feu Marthe Cardinal et de Feu Roger Cardinal. Elle laisse également dans le deuil ses 6 petits-enfants : Roger Cardinal, Éric Cardinal, Daniel Martin, Pierre Martin, Gabrielle Morin Cardinal et Samuel Cardinal. Elle était la sœur de Gertrude Bélanger (Feu Maurice Carbonneau),  de Feu Claire Bélanger, de Feu Raoul Bélanger, de Feu Marcel Bélanger, de Feu Louis George Bélanger, de Feu Annette Bélanger, de Feu Noëlla Bélanger et de Feu Lionel Bélanger. Elle laisse aussi dans le deuil ses neveux, nièces, cousins, cousines et autres parents et amis (es).

En guise de sympathie une offrande de messe serait grandement appréciée de la famille.

La famille remercie sincèrement tout le personnel de la Roseraie de Disraeli, de même que ceux de l’hôpital de Thetford et plus particulièrement José Pereira, animateur de pastorale hospitalière, pour l’attention et les bons soins prodigués à notre mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *