Dernières heures

Non au bannissement de l’amiante, disent la FCCQ et la CCITM

16 décembre 2016 | par Tommy Gauthier
Non au bannissement de l’amiante, disent la FCCQ et la CCITM
Actualités régionales
0

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM) demandent au gouvernement fédéral de revoir son engagement à bannir l’utilisation de l’amiante au pays. Elles appellent également les parlementaires canadiens à ne pas appuyer le projet de loi C-321, qui vise notamment la création d’une liste de substances interdites au Canada, dont l’amiante. Bien que l’amiante ait été ajoutée à la liste des substances cancérigènes de l’Organisation mondiale de la Santé, il est prouvé que son utilisation est sécuritaire et possible lorsque des mesures adéquates sont mises en place. La FCCQ rappelle que 118 autres substances se retrouvent également sur cette liste et ne font pas l’objet d’un bannissement.

« L’amiante chrysotile est une substance naturelle présente partout au Canada et est associée à de nombreux métaux et minéraux actuellement exploités au pays. Le bannissement par le gouvernement fédéral, de même que le projet de loi C-321, auront des impacts négatifs sur le développement de projets économiques d’envergure pour le Québec et ses régions », ont déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ et Suzanne Lacombe, directrice générale de la CCITM.

La FCCQ et la CCITM estiment que les connaissances scientifiques actuelles permettent clairement d’établir une distinction entre les différentes formes d’amiante du point de vue sanitaire et environnemental et qu’il est reconnu que l’amiante chrysotile encapsulée dans une matrice de serpentine, de ciment, de bitume ou de résine peut être exploitée de façon sécuritaire.

Enfin, la FCCQ et la CCITM déplorent par ailleurs que le projet de loi prévoie que le bannissement d’autres produits se fasse par voie de décret ministériel, sans consultation publique ou scientifique, ce qui porterait atteinte au processus de consultations publiques au Canada.

À propos de la CCITM

La Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM) est un réseau de gens d’affaires de plus de 375 entreprises provenant de diverses sphères d’activité économique (industrielle, commerciale, professionnelle, service, institutionnelle, travail autonome, etc.). Elle favorise ainsi activement le développement de sa communauté tout en veillant ainsi sur les intérêts de ses membres grâce à l’exercice de son dynamisme ainsi qu’à son pouvoir de représentation et à la force de son réseau.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

Rediffusion | Source : Suzanne Lacombe, directrice générale, CCITM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *