Dernières heures

Santé mentale : La Croisée lance un appel aux jeunes milléniaux

11 octobre 2018 | par Tommy Gauthier
Santé mentale : La Croisée lance un appel aux jeunes milléniaux
Actualités régionales
0

Les jeunes milléniaux peuvent faire une différence face à la maladie mentale, c’est le message qui a été lancé par Le Réseau Avant de Craquer dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales. Les jeunes âgés de 18 à 25 ans peuvent eux aussi contribuer au rétablissement d’une personne atteinte de maladie mentale dans leur entourage.

Les milléniaux de 18 à 25 ans : une génération mobilisée et invitée à « aider sans filtre »

Les milléniaux peuvent jouer un rôle important et positif dans le rétablissement d’une personne atteinte de maladie mentale dans leur entourage. Clin d’œil à Instagram, cette génération connectée est bien placée pour aider sans filtre et soutenir un proche face à la maladie mentale. Que ce soit avec un parent, un frère, une sœur, un ami, une amie, un amoureux ou une amoureuse, les jeunes de 18 à 25 ans doivent eux aussi préserver leur équilibre face à la maladie mentale qui transforme leur quotidien.

« On le constate à chaque année : l’impact des jeunes est déterminant dans le rétablissement d’un proche atteint de maladie mentale. Les milléniaux doivent comprendre qu’ils peuvent eux aussi aider et surtout, aider sans filtre. Aider sans filtre crée un impact positif pour la personne atteinte et permet de parler de la maladie mentale sans tabou. Cependant, les jeunes de 18 à 25 ans, qui commencent leur vie d’adulte, ne doivent pas prendre la responsabilité de la maladie de leur proche sur leurs épaules. Pour bien soutenir la personne atteinte, ces jeunes femmes et ces jeunes hommes doivent d’abord prendre soin d’eux », explique madame Lucie Rochefort, directrice de La Croisée.

Aidersansfiltre.com : un site web sur la santé mentale et l’aide disponible

Cette année, la campagne du Réseau Avant de Craquer, dont La Croisée est membre, compte viser spécifiquement les étudiants et les jeunes travailleurs. Avant de craquer, les jeunes milléniaux sont invités à visiter le site web Aidersansfiltre.com dans le but de mieux comprendre les maladies mentales et aussi pour en apprendre sur les ressources d’aide disponibles. De plus, afin d’optimiser la portée de notre message, ils sont invités à utiliser les hashtags suivants pour publier des messages : #aidersansfiltre, #jefaisunedifférence, #fierdemoi, #jefaispartiedelasolution, #avantdecraquer.

Les jeunes de la région ne doivent pas hésiter à contacter La Croisée pour du soutien face à la maladie mentale de leur proche, que ce soit par téléphone, par courriel ou même par l’entremise de Messenger via la page Facebook de l’organisme.

« Ton amie, ton chum, ta collègue, ton père ou ta sœur semble déprimé(e) et tu trouves qu’elle a des comportements étranges? Cette personne a besoin de toi. Ne reste pas seul face à la situation. La Croisée compte sur des intervenants qualifiés pour t’aider à comprendre la maladie et les comportements de ton proche, savoir quoi faire pour l’aider, exprimer ce que tu ressens et surtout pour obtenir du soutien », ajoute madame Rochefort à l’attention des jeunes milléniaux.

Au cours de sa vie, quatre personnes sur cinq auront un jour ou l’autre à côtoyer une personne aux prises avec la maladie mentale.

À propos de La Croisée

Membre du réseau Avant de Craquer, La Croisée est située au 1197, rue Notre-Dame Est, bureau 700, à Thetford Mines

Site Internet : www.lacroisee.info

Page Facebook : La Croisée

 

 

 

Source :   Lucie Rochefort, directrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *