Dernières heures

UN BILAN ESTIVAL SATISFAISANT

22 octobre 2013 | par Tommy Gauthier
UN BILAN ESTIVAL SATISFAISANT
Socio-culturel
0

L’Office de Tourisme de la MRC des Appalaches se dit satisfait de son bilan touristique estival malgré une légère diminution de l’achalandage principalement causée par les mauvaises conditions météorologiques dans l’ensemble de la province de Québec, lors de la période couvrant les mois de juin à septembre.

Attraits touristiques

Du côté des attraits et des activités touristiques, c’est-à-dire tant les activités de plein air, patrimoniales, agroalimentaires que culturelles, on perçoit une légère diminution de l’achalandage. Cependant, on remarque une importante augmentation du nombre de visiteurs à la Station des arts et au Musée de la Matchitecture. L’augmentation de l’achalandage de ce dernier s’explique essentiellement par la visibilité accrue que lui a procurée l’émission La Petite Séduction diffusée sur les ondes de Radio-Canada en juin dernier.

Festivals & Événements

La tendance demeure sensiblement la même chaque année en ce qui a trait au taux de participation des festivals et événements dans la région. De manière générale, on enregistre un très bon achalandage surtout local, ce qui confirme la popularité de ce genre d’activités dans les municipalités de la région.

La Journée trippante de Disraeli qui en était à sa 31e édition cette année, enregistre, pour sa part, son deuxième plus grand taux de participation avec 1662 participants contre 1685, lors de la première édition en 1983.

Hébergement 

Du côté de l’hébergement, on perçoit une augmentation concrète du taux d’occupation qui s’explique principalement par la présence des travailleurs des éoliennes au cours de la période estivale, mais également par le tournage, en juillet dernier, d’une partie du long métrage Furie dans la région de Thetford. La période estivale a même permis à certains propriétaires de gîtes et d’auberges d’enregistrer un taux d’occupation record depuis leur ouverture. Mentionnons, à titre d’exemple, le gîte Ambrelane, le gîte Dolorès et l’Auberge la Bonne Mine.

Le taux d’occupation des terrains de camping est demeuré relativement stable au cours de la saison estivale 2013 avec une forte clientèle saisonnière. Les propriétaires de camping se disent tout de même satisfaits de la saison et précisent avoir remarqué une importante augmentation du nombre de véhicules récréatifs comparativement à l’an dernier.

Du côté du Parc national de Frontenac (secteur Sud et secteur St-Daniel), on perçoit une légère diminution de la fréquentation des terrains de camping pour les mois de juin, juillet et septembre; août ayant été le mois le plus achalandé de la saison avec un peu plus de 4000 nuitées, tous types d’hébergement et secteurs confondus. Mme Suzie Veilleux, responsable du service à la clientèle et du marketing, explique cette baisse par la température incertaine et l’exode des Québécois vers les destinations Sud à un prix très compétitif. Cependant, les derniers ajouts récréatifs dans le secteur Sud (Sainte-Praxède) ont permis de relancer le secteur et, par le fait même, d’attirer une nouvelle clientèle. Finalement, on remarque la popularité croissante que connaissent les tentes Huttopia depuis leur mise en service en 2008.

Bureau d’information touristique (BIT) 

Au cours de la période couvrant les mois de juin à septembre, 3768 visiteurs se sont présentés au bureau d’information touristique de Thetford Mines comparativement à 3591 l’an dernier, ce qui correspond à une augmentation de l’achalandage de 4,9%.

Du point de vue démographique, plus de 95% des visiteurs sont de la province de Québec et proviennent majoritairement des cinq régions administratives suivantes : Chaudière-Appalaches (48,9%), Québec (10,1%), Montérégie (9,4%), Cantons-de-l’Est (7,7%) et Montréal (4,5%).

Finalement, du côté du bureau d’accueil touristique (BAT) situé à Beaulac-Garthby, on perçoit une légère diminution de 5% du nombre de visiteurs comparativement à la même période l’an dernier. D’un point de vue démographique, 19% d’entre eux proviennent de la région administrative des Cantons-de-l’Est contre 16% de la Chaudière-Appalaches et 13% de la région de Québec.

Rediffusion | Source : Valérie Lehoux, Conseillère en communication, Office de Tourisme de la MRC des Appalaches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *