Dernières heures

Une belle surprise pour des hockeyeurs de Saint-Ferdinand

8 février 2017 | par Tommy Gauthier
Une belle surprise pour des hockeyeurs de Saint-Ferdinand
Sport
0

Les joueurs des Sharks de Saint-Ferdinand qui évoluent à chaque semaine au Centre des loisirs Gaston-Roy ont eu droit aux conseils de deux joueurs de hockey professionnel.

Patrice Tardif, originaire de Saint-Méthode, a joué deux saisons dans la ligue nationale pour les Blues de Saint-Louis et les Kings de Los Angeles entre 1994 et 1996. Il a été au coeur d’une transaction qui a permis à l’équipe de Saint-Louis d’acquérir les services de Wayne Gretsky en 1996.

Hugo Poulin a été l’ancien dur à cuire du Prolab de Thetford Mines de 2001 à 2009 après avoir évolué dans le junior majeur.

Les deux pros ont montré aux jeunes Sharks comment se comporter sur la glace au niveau du patinage et du maniement de la rondelle et comment réaliser une sortie de zone.

Selon l’instructeur des Sharks, Steeve Barlow, ses protégés ont appris beaucoup sur la glace, mais surtout dans la chambre. Les deux vétérans leur ont offert des conseils, comme éviter la drogue, mais aussi de persévérer.

Dans le cas de Patrice Tardif, sa vie d’hockeyeur s’est étalée sur 20 ans, passant de la ligue mineure à Black Lake, au collégial en Estrie, en passant par la ligue américaine et la ligue nationale. Il a joué en Allemagne et en Italie et a terminé ses derniers coups de patin avec l’Isothermic de Thetford Mines en 2008-2009. Son message a été porteur d’espoir où il ne faut jamais abandonner, lui qui a dû quitter ses proches pour vivre sa passion jusqu’en Europe.

Nos deux pros ont offert aux jeunes deux bâtons autographiés qui appartenaient à Marc-Antoine Pouliot, ancien joueur des Coyotes de Phoenix ainsi que de deux autres formations de la LNH. Nos Sharks ont eu droit également à des cartes de hockey autographiées de leur nouveaux amis.

Photos : Les Sharks de Saint-Ferdinand ont reçu la visite de Patrice Tardif et de Hugo Poulin. Ils posent ici en compagnie des deux hockeyeurs et leur instructeur Steeve Barlow.

Source : Yves Charlebois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *