Dernières heures

UNE RENCONTRE FAVORABLE AVEC LA MINISTRE POUR LES REPRÉSENTANTS DE LA RÉGION

31 octobre 2012 | par Tommy Gauthier
UNE RENCONTRE FAVORABLE AVEC LA MINISTRE POUR LES REPRÉSENTANTS DE LA RÉGION
Actualités nationales
2

Ce mardi, Monsieur Luc Berthold, maire de Thetford Mines et d’autres élus de la région dont le préfet de la MRC des Appalaches, Ghislain Hamel,  ont rencontré la ministre à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Elaine Zakaïb. Au lendemain d’une importante manifestation dénonçant la lenteur du dossier de la route 112, les maires avaient besoin de s’assurer que la ministre réalise l’importance du dossier. Ils sont inquiets de l’avenir de la région depuis la mort de l’industrie de l’amiante.

La dernière rencontre s’était moins bien déroulée. Il y a plus d’une semaine, M. Berthold et un groupe de représentants de la région étaient sortis en colère et sans fonds de diversification économique de leur rencontre avec la ministre.

Cette dernière rencontre se veut plus rassurante. Bien qu’il n’y ait aucune solution financière d’annoncée, les représentants sentent que la ministre Zakaïb a porté attention à leurs propos. Selon M. Berthold, le groupe a permis à la ministre de mieux comprendre la réalité d’une région qui a vécu de l’amiante pendant des dizaines d’années. Le maire d’East Broughton, Kaven Mathieu soutien également que la rencontre a été positive, « nous avons eu une rencontre positive avec la ministre à Québec et nous sommes en bonne voie pour trouver des solutions concrètes de façon concertées entre le gouvernement et la région. »

De son côté, la ministre Zakaïb consultera les divers ministères pour trouves des solutions au cours des prochaines semaines. Elle veut étudier l’ensemble de la situation avant d’envisager l’aide financière. Elle demeure ferme, Thetford ne pourra pas bénéficier d’un fonds de diversification économique comme on a accordé à Asbestos. Rappelons qu’Asbestos a obtenu 50 millions de dollars pour la relance de son économie. Ce montant a été accordé pour compenser les 58 millions octroyés par les libéraux pour la relance de la mine Jeffrey que le gouvernement péquiste a annulés. La ministre s’est engagée à faire avancer le dossier de la route 112 de Saint-Joseph-de-Coleraine. La population est exaspérée d’attendre que ce dossier avance.

De son côté, M. Berthold espère toujours une aide financière pour la relance de l’économie sans préciser le montant désiré. Il y aura une nouvelle rencontre dans deux semaines. Les représentants de la région attendent des actions concrètes du gouvernement.

2 Commentaires

  1. Ghyslain says:

    Il serait temps qu’on soit considérés nous aussi comme des Québécois par le gouvernement. Va falloir que ca bouge, on veut notre route et on veut nos jobs.

  2. Karl says:

    Il faut réaliser que les mines c’est fini on passe à autre chose pis vit la route 112 ca la prend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *