Dernières heures

Les SADC et CAE obtiennent 4 ,7 M$ pour Chaudière-Appalaches

3 août 2016 | par Tommy Gauthier
Les SADC et CAE obtiennent 4 ,7 M$ pour Chaudière-Appalaches
Actualités régionales
0

Les SADC et CAE de Chaudière-Appalaches sont très satisfaits de l’annonce faite aujourd’hui par M. Denis Lemieux, député libéral de Chicoutimi-Le Fjord à la Chambre des communes du Canada, de la conclusion d’une nouvelle entente de trois ans entre l’Agence de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et les Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et les Centres d’aide aux entreprises (CAE) de la région de Chaudière-Appalaches.

Les MRC des Appalaches, de Lotbinière, de Bellechasse, des Etchemins, de Montmagny, de l’Islet, de la Nouvelle-Beauce, de Beauce-Sartigan et de Robert-Cliche pourront de nouveau compter sur les services et les investissements des trois SADC et des deux CAE de la région grâce à cette nouvelle entente de 4,7 M$.

Selon monsieur Raymond Cimon, président de la SADC de l’Amiante et représentant de la région de Chaudière-Appalaches : «c’est une excellente nouvelle, qui permet à nos membres de poursuivre leur travail de terrain auprès des entrepreneurs et des municipalités. Depuis 37 ans, notre rôle évolue et nos expertises se consolident afin de répondre de façon pertinente et efficace aux enjeux socio-économiques auxquels nous devons faire face. Pour Chaudière-Appalaches, nous croyons que les résultats remarquables du travail des 21 professionnels et des 45 bénévoles des SADC et CAE, qui oeuvrent au développement économique de leur milieu, ont grandement influencé le gouvernement du Canada dans ses prises de décision.» Pour la province de Québec, ce sont plus de 86 M$ qui seront ainsi injectés dans les régions via les 67 corporations membres du Réseau des SADC et CAE.

Cette annonce confirme aussi les contributions de DEC qui permettront aux SADC de supporter des projets de développement local et des stages d’emploi pour des jeunes. Les SADC et les CAE prioriseront aussi les interventions auprès des entrepreneurs dans les domaines de l’innovation, du transfert d’entreprise, du développement durable et des technologies de l’information pour lesquels ils ont développé de solides expertises au cours des ans.
De plus, l’âge limite pour bénéficier d’un prêt Stratégie jeunesse est porté de 35 à 39 ans inclusivement. Ce prêt permet aux jeunes entrepreneurs, ou ceux qui veulent le devenir, l’accès à un financement très avantageux et à un accompagnement adaptés à leurs besoins.

Enfin, ces ententes seront l’occasion de maintenir et de consolider ce partenariat fructueux avec le gouvernement du Canada, et ce, au bénéfice des citoyens de la région de Chaudière-Appalaches.

Quelques résultats en Chaudière-Appalaches pour 2015-2016
 Plus de 113 K$ ont été investis dans les projets de développement économique local (SADC seulement).
 127 entrepreneurs ont reçu les services d’une SADC ou d’un CAE en 2015-2016, totalisant des investissements totaux de plus de 7 M$.
 La valeur totale des projets financés s’élève à 28,2 M$.
 Plus de 920 emplois ont été créés ou maintenus grâce à l’aide des SADC et CAE.

Le Programme de développement des collectivités (PDC)
Ce programme mis en oeuvre par DEC au Québec assure le financement des opérations des 269 SADC et CAE au Canada. Le PDC est un programme qui reconnaît l’expertise des décideurs locaux et l’autonomie des prises de décisions, afin de stimuler la participation des collectivités à la prise en charge de leur avenir.

Les SADC et CAE présents en Chaudière-Appalaches sont :
SADC de Lotbinière
SADC de l’Amiante
SADC Bellechasse-Etchemins
CAE Beauce-Chaudière inc.
CAE Montmagny-l’Islet

Rediffusion | Source : Marie-Claire Larose, Directrice générale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *